Trudeau dit que les bénéficiaires d’AstraZeneca ne seront «pas désavantagés» lorsqu’ils voyageront

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 48 Second

Le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré aujourd’hui que son gouvernement travaillait avec les États-Unis et d’autres partenaires internationaux pour s’assurer que les receveurs du vaccin AstraZeneca soient confrontés à peu d’obstacles lorsqu’ils voyagent à l’étranger.

L’engagement de Trudeau intervient à un moment où certains sites américains suggèrent déjà qu’ils n’autoriseront que les personnes qui ont été entièrement vaccinées avec un produit approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis – les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna ou Johnson & Johnson – à assister certains événements non grevés.

Bien que les injections d’AstraZeneca soient fabriquées dans certaines installations américaines, la FDA n’a jamais approuvé son utilisation sur le marché américain.

Bruce Springsteen se produit à Stand Up For Heroes à New York le 1er novembre 2016. Les personnes qui ont reçu le vaccin AstraZeneca ne seront pas autorisées à assister au prochain spectacle de Springsteen à New York. (Greg Allen/Invision/The Associated Press)

Certaines entités privées, comme les spectacles de Broadway et les studios de production télévisée, ont indiqué qu’elles empêcheraient les destinataires d’AstraZeneca d’entrer. À l’heure actuelle, le gouvernement américain n’exige pas de preuve de vaccination pour traverser sa frontière.

Les voyageurs aériens à destination des États-Unis, y compris ceux qui sont entièrement vaccinés, sont tenus de fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif ou d’une guérison de COVID-19 au cours des trois derniers mois, avant d’embarquer sur un vol.

Santé Canada maintient que l’injection d’AstraZeneca est sûre et efficace, mais le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a déclaré jeudi que les produits à base d’ARNm de Pfizer et Moderna sont « préférés » et que les gens devraient opter pour l’une de ces injections pour leur deuxième dose.

Le Canada s’efforce de mettre les États-Unis sur la même longueur d’onde — Trudeau

Trudeau – qui a lui-même reçu le vaccin AstraZeneca – a déclaré que les discussions avec d’autres pays sur la façon dont ils traiteront ceux qui ont reçu une dose de ce produit sont toujours en cours.

« Nous allons certainement nous assurer que les personnes ayant reçu une ou deux doses d’AstraZeneca ne seront pas désavantagées lorsqu’elles voudront voyager », a-t-il déclaré en français.

« Nous espérons pouvoir résoudre ces problèmes dans les semaines à venir à temps pour assouplir les restrictions concernant les voyages. Les États-Unis n’ont pas encore dit quels seront leurs critères. Nous travaillons avec eux pour être sur la même longueur d’onde. « 

Pour l’instant, la plupart des voyageurs étrangers seront tenus à l’écart du Canada – le gouvernement a prolongé la fermeture de la frontière canado-américaine vendredi jusqu’au 21 juillet au plus tôt – car pas assez de personnes ici sont complètement vaccinées, a déclaré Trudeau.

Pour faciliter les futurs voyages internationaux, le Canada travaille sur un programme de passeport vaccinal, a-t-il déclaré.

Les Canadiens et les résidents permanents pourront bientôt télécharger une copie de leurs certificats de vaccination dans l’application ArriveCAN, ce qui leur permettra de contourner la quarantaine obligatoire de l’hôtel à leur retour. Tous les voyageurs de retour doivent toujours s’isoler pendant 14 jours.

À « moyen terme », a déclaré Trudeau, il y aura un programme fédéral plus formel lié aux dossiers de santé provinciaux qui donnera aux gardes-frontières accès aux dossiers de vaccination. Le Canada veut harmoniser ce programme avec d’autres pays pour faciliter les voyages à l’étranger.

#Trudeau #dit #les #bénéficiaires #dAstraZeneca #seront #pas #désavantagés #lorsquils #voyageront

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *