Les anciens premiers ministres s’alignent tranquillement avec la foule pour leurs clichés COVID-19

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 58 Second

Les anciens premiers ministres du Canada ont commencé à se faire vacciner contre le COVID-19 alors que le pays poursuit sa lente marche vers la vaccination complète.

Jean Chrétien, 87 ans, et Joe Clark, 81 ans, se sont fait vacciner cette semaine à Ottawa. Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a tweeté une photo de Chrétien en cours de vaccination.

« J’ai l’impression qu’il y a quelque chose de très canadien dans le fait que nos dirigeants font la queue avec tout le monde pour obtenir leur vaccin COVID-19 », a tweeté Watson.

L’ancien premier ministre Brian Mulroney, 82 ans, a également reçu son premier vaccin.

Ces visites de vaccins discrètes par d’anciens premiers ministres sont assez différentes de l’émission très publique que les anciens présidents américains ont faite pour se faire vacciner.

Les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton et Jimmy Carter, ainsi que leurs premières dames, ont reçu leurs coups de feu en plein regard des médias. Ils participent également à une campagne nationale visant à encourager d’autres Américains à se faire vacciner.

«À l’heure actuelle, les vaccins COVID-19 sont disponibles pour des millions d’Américains et bientôt ils seront disponibles pour tout le monde», a déclaré Bush dans une vidéo YouTube faisant la promotion de l’utilisation des vaccins qui est sortie plus tôt ce mois-ci.

« Ce vaccin est synonyme d’espoir. Il vous protégera, vous et ceux que vous aimez, de cette maladie dangereuse et mortelle », a déclaré Obama dans le même clip vidéo.

Les anciens premiers ministres Paul Martin, 82 ans, et Stephen Harper, 61 ans, n’ont pas encore répondu aux questions de CBC News sur leurs plans de vaccination.

« Non, je n’ai pas encore été vaccinée. Oui, j’espère l’être », a déclaré l’ancien PM Kim Campbell, 74 ans, à CBC News.

Le premier ministre Justin Trudeau, 49 ans, n’a pas encore eu sa chance. Il a dit qu’il attendait un moment d’impact maximal.

«Je ne peux recevoir mon premier vaccin qu’une seule fois, et le moment où je choisirai de le faire devrait être un moment où cela incitera le plus de gens possible à l’obtenir», a récemment déclaré Trudeau sur le podcast The Bridge de Peter Mansbridge.

Trudeau a déclaré que bien que son gouvernement ait vu des sondages suggérant que certains Canadiens hésitent à accepter le vaccin, il n’a pas encore vu cela émerger comme une menace pour la campagne de vaccination. Il a déclaré qu’une fois de plus les personnes vaccinées, y compris les personnes âgées et les travailleurs de première ligne, il pourrait essayer de montrer l’exemple en public.

«Peut-être que le fait que je reçoive un vaccin et que d’autres reçoivent visiblement un vaccin à ce moment-là, en disant:« Le moment est venu de l’obtenir, vous devriez vraiment l’obtenir », cela aurait un impact plus important que si je l’avais récupéré en février, alors que tout le monde essayaient, vous savez, de tomber les uns sur les autres pour l’obtenir », a déclaré Trudeau.

« Je cherche juste la meilleure façon d’être utile là-dessus. »



#Les #anciens #premiers #ministres #salignent #tranquillement #avec #foule #pour #leurs #clichés #COVID19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *