Les Américains entièrement vaccinés pourraient être autorisés à entrer au Canada d’ici la mi-août, selon Trudeau

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 38 Second

Le Canada se prépare à accueillir à nouveau le monde, a discrètement indiqué le Premier ministre Justin Trudeau jeudi soir alors que son bureau révélait un objectif de mi-août pour la réouverture de la frontière pour les Américains entièrement vaccinés.

Et si le taux de vaccination actuel reste sur sa trajectoire ascendante, des voyageurs entièrement vaccinés du monde entier pourraient commencer à arriver début septembre, a déclaré Trudeau lors d’une mise à jour du statut COVID-19 avec les premiers ministres du Canada.

La nouvelle a été discrètement divulguée dans les derniers paragraphes d’une lecture du bureau du premier ministre – une démonstration tactique de modestie, peut-être, dans une capitale nationale où le parfum d’une élection fédérale imminente est dans l’air.

« Le Premier ministre a noté que, si notre trajectoire positive actuelle de taux de vaccination et de conditions de santé publique se poursuivait, le Canada serait en mesure d’accueillir des voyageurs entièrement vaccinés de tous les pays d’ici début septembre », indique le texte.

« Il a noté les discussions en cours avec les États-Unis sur les plans de réouverture et a indiqué que nous pourrions nous attendre à commencer à autoriser les citoyens américains et les résidents permanents entièrement vaccinés au Canada à partir de la mi-août pour les voyages non essentiels. »

La déclaration ne mentionne pas si les visiteurs américains éligibles seront tenus de présenter une preuve de vaccination, un sujet délicat dans un pays où les libertés personnelles sont sacro-saintes. La Maison Blanche a déjà écarté l’idée d’un « passeport » vaccinal.

Trudeau s’est également vanté que le Canada soit en tête des pays du G20 en termes de taux de vaccination, avec 80% des Canadiens éligibles ayant reçu au moins une dose de vaccin. Plus de la moitié sont complètement vaccinés, a déclaré Trudeau.

Supports de pression des États-Unis

La pression monte sur le gouvernement fédéral pour qu’il continue d’assouplir les restrictions à la frontière, qui sont en vigueur depuis mars de l’année dernière. Une grande partie, cependant, provenait du sud de la frontière en question.

Mais comme on pense généralement que Trudeau est sur le point de déclencher une campagne électorale fédérale, le moment de la réouverture de la frontière pourrait être un facteur dans sa réflexion.

Le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, n’est qu’une voix dans un chœur croissant de législateurs américains, dont beaucoup d’États et de districts frontaliers du Canada, qui ont récemment appelé à la reprise des voyages non essentiels pour les personnes vaccinées.

Et les sondages commencent à montrer que l’opposition généralisée au Canada à l’assouplissement des restrictions aux frontières, qui a culminé au plus fort de la crise du COVID-19 aux États-Unis, a finalement commencé à fondre.

Assouplissement des restrictions

En effet, le processus de réouverture a déjà commencé : la semaine dernière, l’Agence des services frontaliers du Canada a commencé à exempter les citoyens canadiens et les résidents permanents entièrement vaccinés d’une exigence de quarantaine de 14 jours.

Les restrictions, imposées d’un commun accord en mars de l’année dernière alors que la pandémie commençait à frapper durement, ont été renouvelées mensuellement depuis. Ils devraient expirer mercredi prochain.

Des voyageurs sont vus à l’aéroport international Pearson de Toronto le 9 juin. (Nathan Denette/La Presse Canadienne)

« Le Premier ministre a indiqué que les ministres partageraient plus de détails sur ces plans au début de la semaine prochaine », indique la lecture.

Il indique également que les premiers ministres ont exprimé leur soutien à la réouverture, à condition que le processus s’accompagne de « clarté et prévisibilité ».

Ils ont également discuté de travailler « en collaboration » sur une sorte d’accréditation et de système de vaccins pour « permettre aux Canadiens de voyager à l’étranger en toute confiance ».

Le représentant de New York, Brian Higgins, qui réclame depuis longtemps une réouverture de la frontière, s’est félicité de la nouvelle.

« La ligne d’arrivée est enfin en vue pour les personnes qui ont été séparées de leurs familles et de leurs propriétés pendant trop longtemps », a déclaré Higgins dans un communiqué.

« Pour les Américains et les Canadiens qui vivent le long de la frontière et traversent fréquemment comme mode de vie, la levée des restrictions pour les personnes vaccinées ne peut pas arriver assez tôt. Ce progrès, après des mois d’inaction décevante, est bienvenu et attendu depuis longtemps.

#Les #Américains #entièrement #vaccinés #pourraient #être #autorisés #entrer #Canada #dici #miaoût #selon #Trudeau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *