Le Manitoba signale le décès de la première variante alors que les souches de coronavirus plus infectieuses deviennent plus fréquentes

Vues: 12
0 0
Temps de lecture:5 Minute, 24 Second

Environ un cas de COVID-19 sur quatre à Winnipeg est maintenant causé par une variante de coronavirus plus contagieuse, a déclaré jeudi l’administrateur en chef de la santé publique du Manitoba, alors que la province signalait son premier décès connu lié à l’une des souches.

Le Dr Brent Roussin a révélé la statistique «préoccupante» alors que la province annonçait qu’un homme dans la soixantaine de la région sanitaire de Winnipeg décédé à la fin du mois de mars avait la variante B117 identifiée pour la première fois au Royaume-Uni.

Les résultats du séquençage qui ont déterminé que le cas était une variante sont revenus après la mort de l’homme, a déclaré Roussin lors d’un appel avec des journalistes.

Alors que la proportion de cas de variantes dans le nombre de cas de COVID-19 au Manitoba augmente, la province examine chaque écouvillon positif possible pour les souches les plus mortelles, a déclaré Roussin.

Il peut arriver un moment où les cas de variantes représentent une part encore plus importante du nombre total de cas au Manitoba – mais la province s’efforce de retarder ce changement.

« Il n’y a pas de véritable chiffre magique, mais à un moment donné, si cette proportion de cas atteint quelque chose autour de 50 pour cent [mark], alors même le dépistage n’est pas si important, non? Nous savons juste quelle est notre souche prédominante », a déclaré Roussin.

« C’est pourquoi nous avons vraiment une gestion agressive des cas et des contacts. C’est pourquoi nous n’avons pas poursuivi nos progrès avec une ouverture substantielle à ce stade.… Nous allons continuer le dépistage, mais pour le moment, je pense que c’est inquiétant. »

Roussin a également annoncé des changements mineurs aux ordonnances de santé publique du Manitoba qui entreront en vigueur vendredi. Les ajustements auront une incidence sur les ventes d’alcool sur les terrains de golf et les limites de capacité pour les réunions d’auto-assistance.

Les règles de pandémie de la province seront prolongées jusqu’au 30 avril.

Les personnes vivant dans des foyers de soins personnels auront droit à deux visiteurs à la fois à l’extérieur et un à la fois à l’intérieur, a indiqué la province dans un communiqué de presse.

La mise à jour de jeudi est intervenue alors que le Manitoba signalait 40 cas nouvellement identifiés de variantes de coronavirus plus infectieuses.

Trente-sept de ces cas sont la variante B117, dont 32 dans la région sanitaire de Winnipeg, deux dans chacune des régions sociosanitaires d’Interlake-Eastern et Prairie Mountain et un dans la région sanitaire du Sud. Jeudi, cette souche représentait près de 90% des 339 cas de variantes connues au Manitoba.

Les trois autres cas de variantes annoncés jeudi se trouvent dans la région sanitaire de Winnipeg et n’ont pas encore été catégorisés, a indiqué la province. Cela porte le nombre total de cas de variantes non classées dans la province à 21, tandis que le nombre de cas de B1351 – une souche de coronavirus observée pour la première fois en Afrique du Sud – reste à 20.

Jeudi après-midi, 89 des variantes de cas du Manitoba étaient toujours actives et 249 personnes avaient été jugées rétablies, selon la province. tableau de bord des variantes en ligne.

Au moins 18 personnes diagnostiquées avec les souches les plus infectieuses ont été hospitalisées au Manitoba, avec des patients âgés de 20 à 90 ans, a déclaré mercredi un porte-parole provincial. Six d’entre eux avaient moins de 50 ans.

La plupart des cas de variante identifiés au Manitoba jusqu’à présent se sont produits dans la région sanitaire de Winnipeg. La Région sanitaire du Nord demeure la seule région à n’avoir signalé aucun cas de variante.

Un contact étroit avec un cas connu semble être le facteur déterminant de la plupart des cas de variantes connus au Manitoba, indique le tableau de bord.

Plus d’un quart des cas de variantes signalés dans la province sont toujours classés dans la catégorie des acquisitions inconnues, ce qui signifie que les traceurs de contacts n’ont pas été en mesure de déterminer où la personne l’a eu.

Nombre de cas le plus élevé en 7 semaines

Le Manitoba a également annoncé jeudi 139 nouveaux cas de COVID-19 – le décompte quotidien le plus élevé depuis le 18 février – et trois décès.

Soixante des nouveaux cas de COVID-19 se trouvent dans la région sanitaire de Winnipeg, a déclaré la province.

Il y a également 55 nouveaux cas dans la région sanitaire du Nord, 18 dans la région sanitaire de Prairie Mountain et six dans la région sanitaire du Sud. Aucun nouveau cas n’a été annoncé dans la région sanitaire d’Interlake-Est, a indiqué la province.

Les derniers décès dus au COVID-19, qui portent le nombre total de décès liés au coronavirus au Manitoba à 946, se sont tous produits dans la région sanitaire de Winnipeg. Un homme et une femme dans la soixantaine, ce dernier étant lié à l’épidémie à Holy Family Home, et une femme dans la 80s sont décédés.

Le taux de positivité des tests de cinq jours au Manitoba reste de 4,8%, a déclaré la province, tandis que le taux de Winnipeg est passé à 4,6% contre 4,4 mercredi.

Une épidémie de COVID-19 a été déclarée au Centre de santé Boissevain et au foyer de soins personnels Evergreen Place, a déclaré la province.

Plus tôt jeudi, le premier ministre Brian Pallister a reçu sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19.

REGARDER | Le premier ministre Brian Pallister reçoit la première dose de COVID-19:

Brian Pallister a reçu sa première injection du vaccin Pfizer-BioNTech jeudi. Le Dr Brent Roussin, administrateur en chef de la santé publique du Manitoba, a administré le vaccin. Le premier ministre se dit fier de faire sa part pour protéger sa famille et sa communauté du COVID-19. 0:57

Il y a maintenant 141 patients atteints de COVID-19 à l’hôpital au Manitoba, a indiqué la province, en hausse d’un depuis mercredi; 33 de ces personnes sont en soins intensifs, une hausse également.

Il y a maintenant 34 793 cas de COVID-19 identifiés au Manitoba, dont 32 781 personnes réputées guéries. 1066 autres cas sont toujours considérés comme actifs, a indiqué la province.

Mercredi, 2027 tests COVID-19 ont été effectués au Manitoba, ce qui porte le nombre total de prélèvements effectués dans la province à 596872 depuis début février 2020.

#Manitoba #signale #décès #première #variante #alors #les #souches #coronavirus #infectieuses #deviennent #fréquentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *