Ford dit «  restez à l’écoute  » pour l’annonce jeudi alors que les admissions aux soins intensifs du COVID-19 en Ontario atteignent un nouveau sommet

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:7 Minute, 2 Second

Les admissions de patients atteints de COVID-19 dans les unités de soins intensifs (USI) de l’Ontario ont dépassé le sommet de la pandémie précédent, a déclaré mercredi un organisme gouvernemental qui suit les hospitalisations, alors que la province a signalé 2333 autres cas de virus.

Il y a maintenant 421 patients porteurs du virus dans les unités de soins intensifs de la province, selon les Services de soins intensifs de l’Ontario (CCSO), qui rédige quotidiennement des rapports internes pour les hôpitaux et les organismes de santé. Ce nombre comprend 32 personnes admises mardi, a déclaré le CCSO, après un record d’une journée de 46 lundi.

Le pic précédent de 420 est survenu à la mi-janvier, au plus fort de la deuxième vague de la pandémie.

Lors d’une conférence de presse mercredi, le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, s’est dit «extrêmement préoccupé» à la fois par l’augmentation des admissions aux soins intensifs et du nombre quotidien de cas.

Interrogé par un journaliste sur la possibilité que de nouvelles restrictions entrent en vigueur pour aider à freiner les tendances actuelles, Ford a déclaré « rester à l’écoute » et a ajouté qu’une annonce est prévue jeudi.

REGARDER | Ford promet une annonce jeudi sur d’éventuelles nouvelles restrictions

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, répondant à la question d’un journaliste mercredi sur le nombre élevé de patients atteints de COVID-19 en soins intensifs dans la province, a promis une annonce demain. 0:53

Le premier ministre était à North York avec des fonctionnaires fédéraux et municipaux de Toronto pour annoncer financement conjoint pour accroître la capacité de fabrication de vaccins au Canada dans une installation de Sanofi à North York.

Ford a de nouveau exhorté les Ontariennes et Ontariens à renoncer à tout projet de se réunir en grands groupes pendant la fin de semaine de Pâques et à suivre de près les conseils de santé publique.

« Il y a de la lumière au bout du tunnel ici, les gens », a-t-il dit, faisant référence à la campagne de vaccination en cours. Le ministère de la Santé a déclaré que 89 873 doses avaient été administrées mardi dans toute la province, un nouveau record.

« Nous n’avons que peu de chemin à parcourir. Ce sera toujours un parcours difficile, mais nous y arrivons », a poursuivi Ford.

Pendant ce temps, les responsables de l’hôpital s’attendent à ce que le nombre de patients atteints de COVID-19 en soins intensifs continue de grimper au-delà du record de mercredi, alors que le nombre quotidien de nouveaux cas a fortement augmenté ces derniers jours.

«  Le plus sérieux qu’il ne l’a jamais été  »

«La situation est la plus grave qu’elle ne l’a jamais été», a déclaré Anthony Dale, président de l’Association des hôpitaux de l’Ontario. « Notre système de soins intensifs en Ontario n’est pas conçu pour un événement qui a fait un grand nombre de blessés comme celui-ci. »

Dale a comparé la situation dans les hôpitaux de la province à un avion sur le point de s’écraser.

«À l’heure actuelle, l’équipage de l’air est en train de donner des instructions aux passagers sur la meilleure façon de se protéger et de se préparer à l’impact», a-t-il déclaré dans une interview.

«C’est ce que notre système de soins de santé essaie de faire en ce moment: se préparer à l’impact et s’assurer qu’il y a le maximum de chances que les personnes qui ont besoin d’accéder à des soins vitaux puissent l’obtenir.

(Vous remarquerez peut-être que les chiffres des soins intensifs rapportés par le CCSO diffèrent souvent de ceux que le ministère de la Santé publie sur son Tableau de bord COVID-19. C’est parce que le ministère retire un patient de son décompte une fois qu’il a cessé d’être testé positif au virus, même si ce patient reste en soins intensifs avec des complications. En tant que tel, le décompte du CCSO est considéré comme la comptabilisation la plus précise de la situation dans les hôpitaux.)

L’augmentation des admissions aux soins intensifs est en grande partie attribuable à la propagation continue de variantes préoccupantes dans la province. La table consultative scientifique du COVID-19 de l’Ontario, un groupe d’experts qui conseille le gouvernement sur sa réponse à la pandémie, des projets dont les variantes représentent actuellement environ 69% de toutes les nouvelles infections.

Dans un rapport publié cette semaine, le tableau indique que les variantes préoccupantes sont associées à une augmentation de 63% du risque d’hospitalisation, à une augmentation de 103% du risque de nécessiter des soins intensifs et à une augmentation de 56% du risque de décès par COVID-19.

REGARDER | Des professionnels de la santé discutent de la troisième vague de COVID-19 en Ontario

Alors que le nombre de cas de COVID-19 augmente et que les hôpitaux de l’Ontario se préparent à la surcapacité, le premier ministre Doug Ford a déclaré qu’il «n’hésiterait pas» à «verrouiller les choses» s’il le fallait. Mais certains fournisseurs de soins de santé affirment que la troisième vague de pandémie dans la province pourrait être encore pire que la deuxième, et ils exhortent les gens à rester à la maison à l’approche de Pâques. Jessica Ng a l’histoire. 1:56

Les médecins d’urgence et les experts en maladies infectieuses ont répété à plusieurs reprises que la propagation des variantes, en particulier la variante B117 trouvée pour la première fois au Royaume-Uni, dépassait dangereusement la campagne de vaccination de la province.

À ce jour, l’Ontario a reçu 2 820 495 doses de vaccins du gouvernement fédéral et en a administré 2 192 253, soit environ 77,8% de celles-ci.

Dans un courrier électronique mardi, le bureau de Ford a décrit l’état actuel des livraisons de vaccins attendues jusqu’à la fin du mois d’avril.

L’Ontario attend la livraison de 396 630 doses de Pfizer prévue le 5 avril; 395 460 doses le 12 avril; 395460 doses le 19 avril et 396, 970 doses le 26 avril.

La province attend toujours un deuxième envoi de doses de Moderna. Les 97 600 premières doses sont arrivées la semaine du 22 mars, tandis que le deuxième envoi de 225 400 doses, qui était prévu la semaine du 29 mars, a été retardé et est désormais attendu le 7 avril.

La moyenne des cas quotidiens sur 7 jours grimpe à 2316

Les nouveaux cas signalés mercredi comprennent 785 à Toronto, 433 dans la région de Peel, 222 dans la région de York, 153 à Hamilton, 124 à Ottawa et 120 dans la région de Durham.

Ils interviennent alors que les laboratoires ont effectué 52 532 tests pour le SRAS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19, et ont enregistré un taux de positivité des tests de 4,8%.

La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens a grimpé à 2316, son point le plus élevé depuis le 26 janvier.

Les bureaux de santé publique ont enregistré le décès de 15 autres personnes atteintes du COVID-19, portant le bilan officiel à 7366.

Le ministère de l’Éducation a également signalé 332 autres cas liés à l’école, dont 282 élèves et 50 membres du personnel. Mercredi matin, 63 écoles, soit environ 1,3% des écoles publiques de l’Ontario, ont été fermées en raison du COVID-19.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré cette semaine que les familles recevront de plus amples renseignements sur la pause d’une semaine qui doit actuellement commencer le 12 avril avant la fin de la semaine de travail.

Lors d’une conférence de presse mercredi, Lecce a déclaré que la province avait l’intention de maintenir la pause d’avril telle quelle. Lorsque les enfants retourneront à l’école, il y aura une « vigilance accrue » comme de nouveaux protocoles de dépistage et des masques de meilleure qualité, a-t-il dit. Un nettoyage en profondeur de toutes les écoles est également promis pendant la pause.

Lecce était sur place pour annoncer une augmentation du paiement de la prestation pour enfants COVID-19 de l’Ontario. L’argent devrait doubler pour chaque enfant – 400 $ par enfant et 500 $ pour un enfant ayant des besoins spéciaux. Les paiements font partie du programme de soutien aux apprenants, qui vise à aider les parents qui pourraient avoir besoin d’embaucher des services de garde d’enfants ou de rester à la maison du travail en raison de la scolarité virtuelle.

#Ford #dit #restez #lécoute #pour #lannonce #jeudi #alors #les #admissions #aux #soins #intensifs #COVID19 #Ontario #atteignent #nouveau #sommet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *