Un homme de Winnipeg accusé de meurtre après avoir poignardé sa fille de 3 ans

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 48 Second

Un homme de Winnipeg a été accusé de meurtre au premier degré après avoir prétendument enlevé sa fille de trois ans et l’avoir poignardée à mort mercredi matin.

La police a inculpé Frank Nausigimana, 28 ans, de meurtre au premier degré. Il est en garde à vue.

Dans un communiqué de presse jeudi, la police de Winnipeg a déclaré que l’on croyait que le père séparé avait enlevé sa fille à sa mère sous la menace d’un couteau dans sa voiture dans le quartier de Robertson avant 9 h 30 mercredi.

Peu de temps après, les agents ont reçu un pourboire et ont trouvé l’homme et un véhicule dans le secteur de l’avenue Jefferson et de la rue King Edward.

REGARDER | Détails de l’homme accusé de meurtre:

Const. Jay Murray a déclaré jeudi que la police de Winnipeg avait inculpé un homme de 28 ans de meurtre au premier degré dans la mort de sa jeune fille. 1:09

La police a déclaré avoir trouvé la jeune fille à l’intérieur, souffrant de coups de couteau. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique et déclarée morte.

« Je ne peux pas imaginer le chagrin et la douleur [family members] vivent », a déclaré l’agent Jay Murray lors d’une conférence de presse jeudi. « C’est incroyablement horrible. »

Murray a déclaré que le personnel d’urgence a fourni les premiers soins et fait tout ce qu’il pouvait, et que le personnel impliqué a été ébranlé par l’expérience.

Pas le temps pour l’alerte Amber

Selon Murray, ce n’était qu’une question de minutes entre le moment où l’appel initial est arrivé et le moment où la police pense que l’enfant a été mortellement blessé.

« Tout cela s’est déroulé dans un délai incroyablement serré », a-t-il déclaré, suggérant qu’il n’y avait pas de temps pour émettre une alerte Amber.

La mère et le père se sont séparés peu de temps après la naissance de leur fille, a déclaré Murray, et il n’y avait eu aucun contact entre eux ces derniers mois.

REGARDER | Jay Murray sur le nombre de jeunes victimes d’homicide à Winnipeg :

Const. Jay Murray du Service de police de Winnipeg a commenté jeudi le nombre de jeunes victimes qui ont été tuées dans la ville au cours des dernières années. 0:51

Murray a refusé de fournir des détails lorsqu’on lui a demandé s’il y avait une ordonnance de non-contact en place contre l’homme.

Interrogé sur le contexte plus large des homicides impliquant de jeunes enfants à Winnipeg au cours des dernières années, Murray a déclaré qu’il y avait eu plusieurs homicides distincts de jeunes enfants au cours de la dernière année seulement, avec la mort de deux enfants de trois mois et d’un enfant de deux ans et demi. vieille.

En octobre 2019, il a déclaré un enfant de trois ans a été poignardé et est décédé à l’hôpital le mois suivant.

« C’est un autre incident avec lequel beaucoup de gens vont faire des comparaisons. »

REGARDER | Conférence de presse de la police sur la mort d’un enfant de trois ans :

La police de Winnipeg partage des détails sur un incident impliquant un camion qui a conduit mercredi sur les marches de l’Assemblée législative du Manitoba, ainsi qu’une enquête sur un homicide dans le secteur de l’avenue Jefferson et de la rue King Edward. 32:13

#homme #Winnipeg #accusé #meurtre #après #avoir #poignardé #fille #ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *