Un artiste anishinaabe crée une sculpture de perles géantes pour honorer les patients de SickKids

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 50 Second

À l’aide de milliers de perles, un artiste anishinaabe a tissé une sculpture massive pour représenter la force et la résilience des enfants qui recherchent des soins dans un hôpital de Toronto.

Monument aux braves sera exposée dans un nouveau bâtiment de l’hôpital pour enfants malades qui ouvrira en 2023.

«Je suis vraiment enthousiasmé par ce projet et j’espère qu’il inspirera plus d’Autochtones à faire plus d’œuvres d’art», a déclaré l’artiste Nico Williams, qui est de la Première Nation Aamjiwnaang dans le sud-ouest de l’Ontario et vit maintenant à Montréal.

Williams, qui est connu pour ses perles géométriques, a commencé la sculpture en septembre avec son équipe de studio. Ils ont cousu ensemble la sculpture de 90 centimètres avec 250 000 perles, plus 3 000 autres qui ont été données par le programme Bravery Bead de l’hôpital.

«C’est tellement incroyable d’être invité à faire cette sculpture, une œuvre qui va être monumentale pour ces années à venir pour tous ces patients qui viennent chez SickKids», a déclaré Williams.

« Ce travail est quelque chose qui va vraiment représenter le courage de tous ces patients qui entrent et sortent de l’hôpital. »

Monument to the Brave se compose de 250 000 perles, plus 3 000 autres qui ont été données par le programme Bravery Beads de SickKids. (Soumis par la Fondation SickKids)

Depuis 2002, les enfants reçoivent une perle pour chaque intervention, test ou traitement qu’ils subissent à l’hôpital.

«Les perles deviennent des insignes d’honneur pour les enfants», a déclaré le PDG de la Fondation SickKids, Ted Garrard.

« Les enfants qui ont des maladies profondes peuvent être forts, ils peuvent surmonter, ils peuvent endurer toutes les sortes de procédures médicales qu’ils doivent subir », a-t-il dit.

« Je pense que cela inspirera d’autres patients à l’avenir. Nous savons qu’il y en a d’autres qui empruntent le chemin que nous empruntons en termes de problèmes de santé et nous y réfléchissons et en prenons courage. »

Geoffrey Fang, 17 ans, a collecté des centaines de perles de bravoure lors de ses visites à l’hôpital et en a fait don au projet.

Geoffrey Fang, 17 ans, faisait partie des centaines de patients à faire don de ses perles de bravoure au projet. (Soumis par Geoffrey Fang)

« Je pense que laisser derrière moi une partie de mon histoire dans le cadre de la Monument aux braves est vraiment un témoignage de moi-même, de la façon dont j’ai surmonté ma maladie et battu toutes les chances pour arriver là où je suis aujourd’hui », a déclaré Fang.

Fang est allé pour la première fois à SickKids en 2014 et a été diagnostiqué avec une maladie rare du système immunitaire, une lymphohistiocytose hémophagocytaire et une forme rare de cancer du sang appelée syndrome myélodysplasique. Il a reçu une petite perle jaune en forme d’ours pour le temps qu’il a passé en isolement après une greffe de moelle osseuse.

« En partageant mon histoire, cela permet également de Monument aux braves être un phare de résilience, un phare d’espoir pour les nouveaux patients qui franchissent la porte de SickKids chaque jour avec toutes leurs peurs et toutes leurs angoisses », a déclaré Fang.

« Avec toutes les perles du projet de perles de bravoure et avec le propre travail de Nico, c’est une expérience à couper le souffle surtout quand on comprend la signification derrière le monument. »

#artiste #anishinaabe #crée #une #sculpture #perles #géantes #pour #honorer #les #patients #SickKids

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *