« Restez tranquille, Hans »: Les condoléances affluent après la Saskatchewan. la mort d’un super fan de curling

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 0 Second

« Le fan barbu du curling » est décédé, selon l’organisation de curling de la Saskatchewan, CurlSask.

Hans Madsen était originaire de Yorkton, en Saskatchewan, mais était reconnaissable dans tout le pays grâce à ses perruques colorées et sa barbe teinte. Le fan de curling et sa femme se rendaient à presque tous les grands événements de curling possibles pour encourager les équipes. Madsen s’est présenté aux événements du Grand Chelem, aux Briers, aux Scotties et aux championnats du monde.

Jeudi, CurlSask a confirmé à CBC News que Madsen était décédé après une longue bataille contre le cancer. Il a reçu un diagnostic de mélanome de stade 4, une forme agressive de cancer, en décembre 2017.

Après avoir enlevé 26 ganglions lymphatiques, un traitement expérimental a permis de prolonger sa vie. Pendant une brève période, il a été privé de sa barbe emblématique et a utilisé une fausse barbe faite maison, confectionnée à partir de chaussettes avec l’aide de sa femme et de sa fille.

Madsen était de retour pour les essais olympiques de curling à Ottawa environ un an plus tard.

« La communauté du curling souffre de la perte de Hans. Tout le monde a une histoire. Tout le monde l’a rencontré lors d’un événement et il a laissé un héritage incroyable pour l’avenir », a déclaré Ashley Howard, directrice exécutive de CurlSask, lors d’une conférence de presse jeudi sur le tournoi provincial.

« Il a apporté ce bonheur à tout notre sport. Et nous avons eu beaucoup de chance de l’avoir et d’être un fan et un ambassadeur fantastique de notre sport. Et il nous manquera vraiment. »

Judy et Hans Madsen de Yorkton, en Saskatchewan, encouragent le Canada au championnat du monde de curling féminin à Riga, en Lettonie, le 19 mars 2013. (Andrew Vaughan/La Presse Canadienne)

Madsen, vu ici à Chatham-Kent, en Ontario, a reçu un diagnostic de mélanome de stade 4, une forme agressive de cancer, en décembre 2017. (Devin Héroux/CBC Sports)

Kirk Muyres, l’un des athlètes de l’équipe Dunstone de la Saskatchewan, a déclaré que les curleurs pleuraient également sa mort.

« Il était essentiellement en tournée avec nous. Il était à chaque événement auquel nous avons joué et il va certainement nous manquer l’année prochaine », a déclaré Muyres. « Il était un pilier ici.

Madsen était aux Scotties 2020, qui se sont tenus à Moose Jaw, en Saskatchewan, en février 2020 avant que la pandémie ne frappe et n’annule les compétitions de curling. (Heidi Atter/CBC)

Les condoléances affluent sur les réseaux sociaux de la part d’équipes et d’organisations à travers le pays. En Saskatchewan, l’équipe Barker a écrit qu’« il était vraiment le plus grand fan de curling. Sa présence à chaque événement nous manquera littéralement.

L’équipe de Terre-Neuve Dunne a écrit que l’enthousiasme, la joie et l’énergie de Madsen étaient sans limites.

« Je ne peux vraiment pas l’imaginer ne pas être dans les gradins. J’espère qu’il sait à quel point sa présence a été aimée et ce que son enthousiasme et sa joie ont apporté à ceux qui l’entourent », a déclaré le message.

La page du Grand Chelem de curling a également partagé ses condoléances.

« Nous avons toujours hâte de voir le super fan Hans Madsen lors de nos événements … reposez-vous, Hans. »

Madsen, de Yorkton, en Saskatchewan, est vu ici à Whitewood lors de la compétition annuelle Tankard. (Matt Howard/CBC)

Madsen à un événement du Grand Chelem de curling à Thunder Bay, en Ontario, après avoir pris une pause pour lutter contre le cancer. (Devin Héroux/CBC Sports)

#Restez #tranquille #Hans #Les #condoléances #affluent #après #Saskatchewan #mort #dun #super #fan #curling

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *