Ottawa propose une augmentation de 7 G $ des transferts pour les soins de santé et les infrastructures

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 19 Second

La vice-première ministre Chrystia Freeland a déclaré aujourd’hui que le gouvernement fédéral prévoyait de verser un paiement unique de 7 milliards de dollars aux provinces, territoires, villes et communautés des Premières Nations pour les aider à couvrir le coût des services de santé, des campagnes de vaccination contre le COVID-19 et des projets d’infrastructure.

L’injection d’argent est détaillée dans un nouveau projet de loi, le C-25, que Freeland a déposé à la Chambre des communes ce matin.

S’il est adopté, il offrirait une augmentation ponctuelle de 4 milliards de dollars au Transfert canadien en matière de santé – la principale contribution du gouvernement fédéral au coût de la prestation des services de santé dans les provinces et les territoires. Un autre milliard de dollars permettrait de financer les campagnes de vaccination contre le COVID-19 à travers le pays.

Les 2,2 milliards de dollars restants iraient au Fonds de la taxe sur l’essence – un paiement semestriel aux provinces et aux territoires qui, à leur tour, transfère des fonds aux municipalités pour soutenir les priorités locales en matière d’infrastructure.

« Le COVID-19 a exercé une pression extrême sur les systèmes de soins de santé à travers le pays. La pandémie est toujours là et de nombreuses régions de notre pays sont actuellement confrontées à la menace d’une troisième vague », a déclaré Freeland lors d’une conférence de presse virtuelle.

« Cet argent garantira que notre système de santé ne se déformera pas sous la pression continue de la pandémie, sous les pressions de la troisième vague et des nouvelles variantes. »

Budget fédéral à venir en avril

L’annonce intervient un peu moins d’un mois avant que le gouvernement libéral dévoile son premier budget en plus de deux ans.

On s’attend à ce que le budget fournisse un compte rendu complet de toutes les dépenses gouvernementales pendant la pandémie, ce qui a porté le déficit de l’exercice à près de 400 milliards de dollars.

On s’attend également à ce qu’il décrive le plan des libéraux de dépenser entre 70 et 100 milliards de dollars au cours des prochaines années en stimulants pour aider l’économie à se redresser.

La ministre de l’Infrastructure, Catherine McKenna, a déclaré que l’augmentation du Fonds de la taxe sur l’essence double la contribution annuelle du gouvernement fédéral et aidera à financer la construction ou l’expansion de l’accès Internet à large bande, des réseaux de transport en commun et des centres de loisirs.

«Nous reconnaissons le rôle vital que jouent les investissements immédiats dans les infrastructures locales pour répondre aux besoins des villes et villages, ainsi que des communautés autochtones, partout au pays», a déclaré McKenna. « Et bien sûr, il s’agit de remettre les Canadiens au travail. »

L’augmentation de 4 milliards de dollars du transfert fédéral en matière de santé est bien inférieure à l’augmentation de 28 milliards de dollars demandée par les premiers ministres.

À l’heure actuelle, les provinces dépensent environ 188 milliards de dollars en soins de santé et le gouvernement fédéral couvre 42 milliards de dollars, soit environ 22 p. 100 des coûts totaux. Premiers ont demandé une augmentation permanente dans la part fédérale à 35 pour cent, ce qui équivaut à 28 milliards de dollars supplémentaires et porterait la part fédérale totale à 70 milliards de dollars.

Les premiers ministres demandent au gouvernement de maintenir ce niveau de contribution au fil du temps, avec une augmentation annuelle minimale de cinq pour cent.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement fédéral continuerait de concentrer ses dépenses sur l’aide d’urgence pour le moment et ne parlerait pas de financement à long terme des soins de santé avant la fin de la pandémie.

L’été dernier, le gouvernement a fourni 19 milliards de dollars aux provinces et aux territoires dans le cadre de l’Accord de redémarrage en toute sécurité pour couvrir certains de leurs coûts liés à un certain nombre de domaines prioritaires dans la lutte contre le COVID-19.

#Ottawa #propose #une #augmentation #des #transferts #pour #les #soins #santé #les #infrastructures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *