Les survivants des pensionnats demandent la fin des incendies criminels contre les églises

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 20 Second

Un groupe de survivants des pensionnats appelle à la fin des incendies criminels contre des églises après que plusieurs églises catholiques et anglicanes ont été vandalisées ou endommagées par un incendie à la suite de la découverte signalée de tombes anonymes sur d’anciens sites de pensionnats en Colombie-Britannique et en Saskatchewan.

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui, la survivante des pensionnats indiens Jessie Malcolm a condamné le vandalisme tout en retenant ses larmes.

« Cela ne ramènera personne », a-t-elle déclaré.

Jenn Allan-Riley, une survivante du scoop des années 60 et fille d’un survivant des pensionnats indiens, a déclaré que les actes de vandalisme sèment la discorde entre les peuples autochtones et le reste du Canada.

« Brûler des églises n’est pas solidaire avec nous, les peuples autochtones », a déclaré Allan-Riley lors de la conférence de presse.

« Quiconque fait cela, vous allez réveiller un esprit maléfique très laid dans ce pays », a-t-elle déclaré.

La Commission de vérité et réconciliation a inclus une demande d’excuses formelles de la part de l’Église catholique pour son rôle dans la gestion des pensionnats parmi les « appels à l’action » de son rapport final.

Bien que l’église n’ait pas encore présenté de telles excuses, les dirigeants autochtones sont rencontrer le pape François au Vatican en décembre.

Le PM condamne le vandalisme de l’église

Le premier ministre Justin Trudeau a de nouveau condamné les attaques contre des églises lors d’une conférence de presse plus tôt dans la journée.

« C’est une honte et c’est en effet quelque chose qui empêchera les personnes qui chercheront du réconfort en cas de deuil de pouvoir visiter leurs propres lieux de culte lorsqu’ils ont été vandalisés ou brûlés », a déclaré Trudeau.

« Ce n’est pas la voie à suivre. »

Un incendie consume une église à Gitwangak, près de New Hazelton, en Colombie-Britannique. Un certain nombre d’incendies ont détruit des églises catholiques et anglicanes à travers le pays. (Soumis par Chasity Daniels)

Trudeau a également condamné le renversement de deux statues – l’un de la reine Victoria et l’autre de la reine Elizabeth II – sur le terrain de l’Assemblée législative du Manitoba jeudi.

« Je comprends parfaitement la colère (…) et le chagrin que ressentent tant de gens », a-t-il déclaré lorsqu’on l’a interrogé sur les statues.

« Mais nous devons aller de l’avant en tant que communauté, nous devons écouter cette colère, ce chagrin, et réfléchir à la façon dont nous commémorons et honorons les personnages historiques, (ou) si nous le faisons. »

REGARDER | Trudeau est interrogé sur le renversement des statues de la reine Elizabeth et de la reine Victoria :

Le premier ministre Justin Trudeau s’est entretenu avec des journalistes lundi après une visite à l’usine Algoma Steel à Sault Ste Marie, en Ontario. 1:00

#Les #survivants #des #pensionnats #demandent #fin #des #incendies #criminels #contre #les #églises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *