Les responsables de la santé de l’Alberta enquêtent sur deux éclosions de variante du coronavirus P1 en milieu de travail

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 10 Second

Les responsables de la santé publique de l’Alberta enquêtent sur deux éclosions sur le lieu de travail de la variante P1 du nouveau coronavirus, a déclaré lundi le Dr Deena Hinshaw.

Une éclosion concerne trois sites de travail dans les zones nord et centrale, tandis qu’une autre concerne un lieu de travail dans la zone de Calgary.

Hinshaw, le médecin-hygiéniste en chef de la province, a déclaré qu’une épidémie était liée à trois cas confirmés de la variante P1 identifiés pour la première fois au Brésil, tandis que l’autre épidémie a un cas confirmé de la variante P1.

La première épidémie « semble liée à un grand employeur possédant plusieurs sites dans l’Ouest canadien », a déclaré Hinshaw dans un long message sur Twitter.

«L’épidémie a commencé avec un voyageur revenant de l’extérieur de la province en Alberta. À ce jour, la propagation s’est limitée à trois sites de travail dans les zones centrale et nord, où les employés se déplaçaient entre les sites.

Les responsables ont identifié 26 cas de COVID-19 parmi les employés de ces trois sites et leurs contacts familiaux, a-t-elle déclaré.

« Jusqu’à présent, seuls trois sont des cas P1 confirmés, mais cela augmentera probablement à mesure que de nouveaux résultats arriveront. »

La deuxième épidémie de P1 non liée a été signalée sur un lieu de travail dans la zone de Calgary, a déclaré Hinshaw.

Cinq cas sont actuellement liés à cette flambée, dont un cas confirmé de la variante P1.

AHS travaille avec les entreprises

Alberta Health Services (AHS) a travaillé avec les deux sociétés pour s’assurer que les personnes à risque d’exposition se voient proposer des tests et une aide pour les quarantaines, a-t-elle déclaré.

« Cela inclut les employés d’autres sites qui peuvent avoir été exposés. Toute personne à risque est directement contactée et soutenue. »

Lundi, la province a signalé 887 nouveaux cas de COVID-19, dont 432 liés à des variantes plus contagieuses préoccupantes.

Ces variantes représentent maintenant 39,2% des cas actifs dans la province.

Alberta Health a mis à jour ses données en ligne lundi après-midi, comptant les nombres de cas confirmés de jeudi à dimanche. Ces chiffres étaient:

  • 1 avril, 1081 nouveaux cas
  • 2 avril 1071 nouveaux cas
  • 3 avril 948 nouveaux cas
  • 4 avril 887 nouveaux cas

Les différents cas signalés au cours de la même période de quatre jours étaient:

  • 1 avril 327 cas
  • 2 avril 552 cas
  • 3 avril 622 cas
  • 4 avril 432 cas

Dimanche, 312 patients étaient traités dans des hôpitaux de l’Alberta pour le COVID-19, dont 76 dans des lits de soins intensifs.

Hinshaw a déclaré que quatre autres décès avaient été signalés à Alberta Health depuis le 1er avril.

Plus de 9 102 tests ont été effectués dimanche. Le taux de positivité était de 9,9%.

Hinshaw a déclaré qu’elle était préoccupée par la hausse des cas, y compris des variantes, dans la province.

« Continuez à faire des choix sécuritaires et limitez les interactions en personne autant que possible pour aider à prévenir la propagation du COVID-19 dans toute la province. »

Elle a remercié le public pour sa patience.

« Ces enquêtes sont complexes et il est important que nous nous assurions que les informations soient exactes et que toute personne à risque soit directement contactée avant de partager les détails. Nous devons également trouver un équilibre entre le désir du public d’informations et la protection de la confidentialité des patients. »

Le comité de gestion des urgences du Cabinet doit maintenant se réunir mardi matin.



#Les #responsables #santé #lAlberta #enquêtent #sur #deux #éclosions #variante #coronavirus #milieu #travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *