Les régulateurs britanniques augmentent le nombre de cas de caillots sanguins après le vaccin AstraZeneca à 30

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 25 Second

Les régulateurs britanniques ont déclaré jeudi avoir identifié 30 cas d’événements de caillots sanguins rares après l’utilisation du vaccin AstraZeneca-Oxford COVID-19, 25 de plus que l’agence avait précédemment rapporté.

L’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé a déclaré qu’elle n’avait reçu aucun rapport de ce type d’événements de coagulation suite à l’utilisation du vaccin fabriqué par BioNTech SE et Pfizer Inc.

Les responsables de la santé ont déclaré qu’ils pensaient toujours que les avantages du vaccin dans la prévention du COVID-19 l’emportaient de loin sur tout risque possible de caillots sanguins.

Certains pays limitent l’utilisation du vaccin AstraZeneca tandis que d’autres ont repris les inoculations, alors que les enquêtes sur les rapports de caillots sanguins rares et parfois graves se poursuivent.

Le 18 mars, l’organisme de réglementation des médicaments du Royaume-Uni a déclaré qu’il y avait eu cinq cas de caillot sanguin cérébral rare parmi 11 millions de vaccins administrés.

REGARDER | Les personnes qui ont reçu le vaccin AstraZeneca devraient-elles s’inquiéter?

Les experts en maladies infectieuses posent des questions sur l’évolution des conseils pour le vaccin AstraZeneca COVID-19, y compris si ceux qui ont reçu une injection devraient être concernés. 4:22

Jeudi, il a mis le décompte à 22 rapports de thrombose du sinus veineux cérébral, une maladie de la coagulation cérébrale extrêmement rare, et huit rapports d’autres événements de coagulation associés à une baisse des plaquettes sanguines sur un total de 18,1 millions de doses administrées.

Au Canada, le Comité consultatif national de l’immunisation a recommandé lundi que l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les Canadiens de moins de 55 ans soit immédiatement suspendu.

#Les #régulateurs #britanniques #augmentent #nombre #cas #caillots #sanguins #après #vaccin #AstraZeneca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *