Les libéraux annoncent des plans pour de nouvelles lignes ferroviaires «à haute fréquence» de Toronto à Québec

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 5 Second

Le gouvernement fédéral annonce son intention de construire de toutes nouvelles lignes ferroviaires à haute fréquence reliant Toronto, Ottawa, Montréal et Québec.

Les lignes proposées réduiraient les temps de trajet entre les villes et rendraient les trains plus fiables, selon les plans du projet.

Le ministre des Transports Omar Alghabra a annoncé le plan aux passagers à bord d’un train de VIA Rail voyageant de Toronto à Montréal plus tôt dans la journée.

« Cela augmentera la fréquence pour les passagers comme vous et transformera la connexion entre ces villes », a déclaré Alghabra aux passagers via le système de sonorisation du train.

Les trains sur la ligne proposée circuleraient à des vitesses plus élevées que ce qui est actuellement possible. Cependant, le gouvernement ne décrit pas le projet comme un chemin de fer à « grande vitesse », car les véhicules seraient toujours en deçà des vitesses généralement associées aux réseaux ferroviaires à grande vitesse en Europe et en Asie.

Le gouvernement libéral examine la possibilité d’un train à haute fréquence le long du corridor Toronto-Québec depuis au moins 2019, lorsqu’il a lancé un bureau spécial pour travailler sur le projet.

Ottawa a annoncé plus de financement pour le projet dans son budget 2021 récent, en vedette par une promesse de don de 491,2 millions de dollars sur six ans à VIA Rail Canada pour des investissements dans l’infrastructure.

Le budget ne propose pas de date d’achèvement pour le projet.

VIA Rail affirme que la fiabilité, la vitesse et la fréquence s’amélioreraient

Selon VIA Rail, une ligne ferroviaire à haute fréquence exploitée sur des voies réservées réduirait les temps de trajet de 25 % et améliorerait la ponctualité de 95 %.

Les trains sur la ligne circuleraient à des vitesses allant jusqu’à 177 km/h, selon VIA Rail – bien qu’Alghabra, dans son annonce, ait déclaré que des vitesses allant jusqu’à 200 km/h seraient possibles.

Ces vitesses sont supérieures au maximum actuel d’environ 160 km/h pour les trains de VIA Rail. Les lignes ferroviaires modernes à grande vitesse sont capables d’au moins 250 km/h.

Carte proposée par VIA Rail pour un nouveau réseau ferroviaire à haute fréquence. (VIA Rail Canada)

VIA Rail affirme que la congestion actuelle et l’horaire irrégulier des trains sont dus au fait que les trains de voyageurs et de marchandises empruntent souvent les mêmes voies.

La ligne dédiée proposée par VIA Rail comprend une nouvelle ligne reliant Toronto à Ottawa, et une autre ligne reliant Montréal à Québec.

La dernière carte du projet a toujours des trains de voyageurs circulant sur des voies partagées entre la gare des Coteaux, QC et Montréal.

Annonce d’une éventuelle chevauchée sur le champ de bataille

Alghabra pourrait fournir plus de détails sur la ligne proposée lors d’une conférence de presse prévue mardi après-midi à Trois-Rivières, QC.

Trois-Rivières est l’une des stations proposées sur la nouvelle ligne reliant Montréal à Québec.

La ville devrait être un champ de bataille lors des prochaines élections fédérales, puisque la députée bloquiste Louise Charbonneau a annoncé qu’elle ne se représenterait pas. Trois-Rivières n’a pas eu de député libéral depuis 1984.

Le gouvernement libéral de l’Ontario précédent a proposé une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Toronto et Windsor en 2018, mettant en vedette des trains qui auraient voyagé à des vitesses allant jusqu’à 250 km/h. Ce gouvernement a été défait quelques mois seulement après l’annonce de ces plans et le projet n’a pas été relancé.



#Les #libéraux #annoncent #des #plans #pour #nouvelles #lignes #ferroviaires #haute #fréquence #Toronto #Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *