Les chefs religieux musulmans, sikhs, chrétiens et juifs de Regina signent une lettre soutenant l’interdiction de la thérapie de conversion

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 10 Second

Plus de 40 chefs religieux ont signé une lettre demandant au conseil municipal de Regina d’aller de l’avant avec une interdiction locale de la thérapie de conversion.

« En termes simples, nous pensons que les efforts ou les pratiques de conversion 2S-LGBTQIA+ sont une forme d’abus », indique la lettre. « Nous pensons que toute tentative de décourager, de réprimer ou même d’essayer de changer l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou l’expression de genre d’une personne est préjudiciable, en particulier pour nos enfants et jeunes 2S-LGBTQIA+ vulnérables. »

Le conseil municipal de Regina se réunit mercredi après-midi à 13 h HNC pour lire et discuter du projet de règlement interdisant la pratique démystifiée de la thérapie de conversion, qui vise à amener les gens à changer leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Le Conseil a voté en avril pour présenter un règlement basé sur l’interdiction des thérapies de conversion à Saskatoon, qui a été adopté en février.

Au cours des réunions d’avril, des personnes se sont virtuellement adressées au conseil de la Colombie-Britannique, de Calgary, de Saskatoon et de l’Ontario pour exprimer leur opposition à une interdiction – dont beaucoup utilisent une rhétorique homophobe et transphobe – en disant que cela porterait atteinte à leur droit de rechercher la thérapie de leur choix. D’autres personnes locales ont cité la liberté religieuse.

La lettre des chefs religieux contredit cette position.

« La religion est souvent utilisée comme justification de la discrimination et en tant que chefs religieux, nous sommes ici pour dénoncer sans équivoque l’utilisation de toute perspective religieuse ou pouvoir religieux pour réprimer et opprimer les personnes 2S-LGBTQIA+ de vivre dans la plénitude de ce qu’elles sont », dit-il .

2S-LGBTQIA+ signifie bispirituel, lesbienne, gai, bisexuel, transgenre, queer et en questionnement, intersexe, asexuel et autre.

La lettre a été signée par plus de 40 dirigeants d’églises, de mosquées, de temples et de synagogues de toute la ville. Les dirigeants disent qu’en tant que personnes de foi, ils affirment la valeur inhérente et la dignité des membres de la communauté LGBTQ.

Une liste partielle des chefs religieux qui ont signé une lettre en faveur de l’interdiction de la thérapie de conversion proposée pour Regina. (Soumis par Russell Mitchell-Walker)

« Surtout le ‘Q’ : ceux qui remettent en question et explorent leurs identités sexuelles et de genre », indique la lettre. « Alors que les gens explorent et développent qui ils sont, ils méritent notre soutien et nos encouragements, pas de jugement, de honte ou de rejet. »

Les chefs religieux ont déclaré que les gens utilisaient des interprétations erronées des Écritures dans leurs arguments.

Toute affirmation selon laquelle le règlement créé constituera une attaque contre la liberté religieuse sera hyperbolique et fausse.– Lettre des chefs religieux

Dans la lettre, les dirigeants disent que la thérapie par la parole, la thérapie comportementale ou par aversion, les traitements de thérapie de groupe, les conseils spirituels ou les traitements médicamenteux qui tentent de changer l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou l’expression de genre d’une personne ne devraient pas être autorisés.

Le conseil municipal ne devrait pas être influencé par d’autres chefs religieux ou des personnes qui demandent des exemptions, des lacunes ou des modifications au règlement en déclarant à tort qu’il enfreint d’une manière ou d’une autre leurs droits ou libertés religieuses, indique la lettre.

« Nous croyons que toute affirmation selon laquelle le règlement créé constituera une attaque contre la liberté de religion sera hyperbolique et fausse. Les libertés religieuses continueront toujours, et à juste titre, d’être protégées par la Charte canadienne des droits et libertés lorsque cela est raisonnable et approprié », a-t-il ajouté. lettre dit.

« Nous célébrons le don de la diversité de Dieu qui inclut les spectres d’orientation sexuelle et d’identité de genre. »

#Les #chefs #religieux #musulmans #sikhs #chrétiens #juifs #Regina #signent #une #lettre #soutenant #linterdiction #thérapie #conversion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *