Les Canucks de Vancouver confirment la variante responsable de l’épidémie de COVID-19 de l’équipe

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 16 Second

Les Canucks de Vancouver confirment qu’une variante du virus COVID-19 est responsable de l’épidémie qui a ravagé l’équipe.

«À ce jour, 25 personnes ont été testées positives et l’infection source est confirmée comme une variante – séquençage complet du génome par [B.C. Centre for Disease Control] sera nécessaire pour déterminer quel type spécifique », lit-on dans la déclaration de l’équipe.

Jusqu’à présent, 21 joueurs et quatre membres du personnel ont été testés positifs au COVID-19. Un joueur supplémentaire est considéré comme un contact étroit.

Plus tôt, le médecin-hygiéniste en chef de Vancouver Coastal Health a déclaré à CBC News que les responsables avaient retracé comment le virus avait pris pied pour la première fois dans l’équipe.

«La grappe des Canucks de Vancouver… nous savons comment le virus est entré dans cette communauté», a déclaré la Dre Patricia Daly. « Nous ne fournissons de détails sur aucun cas. »

Selon le communiqué des Canucks, la source est «une seule personne obtenue dans un milieu communautaire, qui a depuis été identifiée par la santé publique comme un lieu d’exposition publique».

« La propagation rapide de l’infection dans toute l’équipe indique un lien entre les contacts et le cas primaire. »

L’attaquant Adam Gaudette a été le premier membre de l’équipe à avoir été testé positif au COVID-19 et a été retiré de la glace à la mi-entraînement le 30 mars.

Le défenseur Travis Hamonic a suivi le lendemain et la LNH a reporté le match des Canucks contre les Flames de Calgary ce soir-là.

Cinq autres matchs ont depuis été reportés alors que le virus se propageait parmi les joueurs et le personnel.

L’équipe n’ayant disputé que 37 des 56 matchs de saison régulière, on ne sait pas ce que le reste de la saison apportera.

Un porte-parole de la LNH a déclaré qu ‘«une saison de 56 matchs est toujours au centre des préoccupations», mais si nécessaire, la ligue a une certaine souplesse dans la planification de l’ouverture des séries éliminatoires.

La mise à pied prolongée contre le virus pourrait être un autre coup dur pour les espoirs déjà précaires de Vancouver en séries éliminatoires.

À l’approche de mercredi soir, les Canucks (16-18-3) ont suivi Montréal de huit points pour la dernière place en séries éliminatoires.

«La santé et la sécurité des joueurs, du personnel, des familles et de la communauté dans son ensemble demeurent la priorité absolue», ont déclaré les Canucks.

«C’est un rappel brutal de la rapidité avec laquelle le virus peut se propager et de son grave impact, même parmi les jeunes athlètes en bonne santé.

Tout le personnel et les joueurs restent en quarantaine, selon l’équipe.

#Les #Canucks #Vancouver #confirment #variante #responsable #lépidémie #COVID19 #léquipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *