Le chef d’état-major de la défense dit aux soldats de « garder la tête haute » après la chute de Panjwaii aux mains des talibans

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 23 Second

Le meilleur soldat du Canada a écrit aux soldats actuels et retraités pour offrir des mots de soutien et de réflexion à la suite de la chute de Panjwaii — le district en Afghanistan où tant de Canadiens ont combattu et sont morts.

« Beaucoup d’entre nous ont regardé les rapports en provenance d’Afghanistan avec consternation », a déclaré le lieutenant-général. Wayne Eyre, chef d’état-major par intérim, a déclaré dans une lettre ouverte publiée en ligne.

« La chute de Panjwaii, signalée la semaine dernière, a frappé beaucoup d’entre nous particulièrement durement, et alors que nous remettons en question notre héritage, elle sert de signe avant-coureur pour tous les Canadiens qui ont servi dans le pays, peu importe quand et où.

Les talibans ont balayé Panjwaii le week-end précédent, infligeant aux troupes de l’armée afghane une défaite significative et portant un coup psychologique majeur à la suite du retrait américain. Vendredi, les forces talibanes ont pénétré dans la ville de Kandahar.

La ville de Kandahar et ses environs étaient le foyer spirituel, le lieu de naissance et le premier siège du pouvoir des talibans, un endroit à partir duquel ils ont projeté leur propre version brutale de l’islam dans les années 1990.

‘Est-ce que ça valait le coup?’

Eyre a déclaré dans sa lettre que des noms de lieux tels que Masum Ghar et Mushan ont été gravés dans la mémoire des Canadiens qui y ont servi.

« La chaleur, la poussière, les rangées de raisins et les champs de pavot fournissent tous une toile de fond à ce qui nous trouble vraiment – notre investissement d’efforts, de sueur et surtout de sang », écrit-il.

Cette perte de vie a affecté non seulement les soldats, a déclaré Eyre, mais aussi les familles de ceux qui ont servi.

« Beaucoup d’entre nous demandent, certains depuis des années, ‘Est-ce que cela en valait la peine?’ Les réponses seront profondément personnelles et toutes n’auront pas abouti à une conclusion définitive, autre que le temps le dira », a-t-il déclaré.

Le chef d’état-major par intérim de la défense, le lieutenant-général. Wayne Eyre. (Adrian Wyld/La Presse Canadienne)

Eyre a poursuivi en disant que les soldats qui ont servi dans la province de Kandahar en Afghanistan peuvent « garder la tête haute sachant que nous avons fait tout ce que notre gouvernement nous a demandé de faire ».

« La solution n’allait jamais être militaire, et ce que nous avons donné au peuple et au gouvernement afghans, c’était du temps », a-t-il écrit. « La décision de savoir quoi faire de ce temps-là leur appartenait. »

Reconnaissant la « douleur et le doute » maintenant ressentis par de nombreux Canadiens qui ont servi en Afghanistan, Eyre les a exhortés à ne pas céder à « l’amertume et le remords ».

#chef #détatmajor #défense #dit #aux #soldats #garder #tête #haute #après #chute #Panjwaii #aux #mains #des #talibans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *