Le Canada s’engage à partager jusqu’à 100 millions de doses de vaccin COVID-19: officiel

Vues: 1
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 50 Second

Le Canada s’engagera à partager jusqu’à 100 millions de doses de vaccins COVID-19 dans une annonce officielle qui interviendra plus tard lors du sommet du G7, a déclaré vendredi un haut responsable du gouvernement.

La déclaration, faite en toile de fond alors que le rassemblement des dirigeants mondiaux commençait, est intervenue alors que la pression augmentait sur le gouvernement libéral pour qu’il définisse clairement sa stratégie pour contribuer à un effort international croissant pour immuniser plus rapidement la population mondiale.

Le responsable gouvernemental n’a pas été en mesure de définir dans quelle mesure l’annonce prévue impliquait de l’argent frais – ou des contributions directes aux vaccins – et combien sera tiré de ce que le Canada a déjà contribué à COVAX, l’initiative vaccinale de l’Organisation mondiale de la santé.

Le Royaume-Uni a considérablement augmenté les enjeux internationaux jeudi en annonçant un don à grande échelle de vaccins COVID-19 excédentaires aux pays dans le besoin.

Le Premier ministre Boris Johnson, qui souhaite que le monde soit entièrement vacciné d’ici la fin de l’année prochaine, a déclaré jeudi soir que la Grande-Bretagne ferait don de 100 millions de doses d’ici la fin de l’année.

L’échéancier du Canada est moins clair.

L’annonce britannique fait suite à un engagement plus tôt cette semaine de l’administration américaine Biden de fournir 500 millions de doses.

Johnson a annoncé la contribution du Royaume-Uni à la veille du sommet du G7.

« Je pense que vous devez regarder ce que fait le Royaume-Uni dans l’ensemble parce que c’est colossal », a-t-il déclaré aux médias britanniques lors d’une disponibilité au bord de l’eau.

Pendant des semaines, Johnson a poussé les pays du G7 à se fixer pour objectif de vacciner le monde d’ici la fin de 2022, plutôt que 2024 ou 2025, ce qui est l’objectif actuel des responsables de la santé.

Dans une entrevue récente avec la correspondante politique en chef de la CBC, Rosemary Barton, Johnson a déclaré que le Premier ministre Justin Trudeau et les dirigeants français et allemand étaient enthousiastes à l’idée et qu’il avait de grandes attentes pour le sommet.

« Nous chercherons à trouver de gros chiffres, car, après tout, personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité », a-t-il déclaré.

Les principales démocraties du monde devraient annoncer qu’elles fourniront au moins un milliard de doses de vaccin contre le coronavirus au monde lors du sommet du G7, qui commence officiellement vendredi.

Le Canada devrait faire une annonce de contribution

Le Canada ne produit aucun vaccin contre la COVID-19, mais a été critiqué par un groupe de 32 agences humanitaires pour ne partager aucune dose de vaccins importés.

La semaine dernière, la ministre du Développement international, Karina Gould, a déclaré à un comité sénatorial que le Canada finirait par partager les doses, mais pour le moment, il n’a pas de vaccin excédentaire parce que le pays essaie toujours de faire vacciner tous les Canadiens.

Le Canada promet 440 millions de dollars à COVAX

Le Canada a récemment doublé son engagement financier à 440 millions de dollars pour aider COVAX.

L’agence internationale a du mal à combler un écart urgent de 200 millions de doses, qui a été créé par des retards de fabrication et à cause des ruptures d’approvisionnement en provenance d’Inde, qui sont le résultat d’une épidémie massive dans ce pays.

#Canada #sengage #partager #jusquà #millions #doses #vaccin #COVID19 #officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *