L’ancien PDG du Musée Aga Khan dirigera le Musée canadien de l’histoire

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 12 Second

Henry Kim, l’ancien directeur du Musée Aga Khan à Toronto, a été choisi pour être le nouveau directeur général du Musée canadien de l’histoire à Gatineau, au Québec, a appris Radio-Canada.

Le musée national a été sans dirigeant officiel depuis la démission du PDG Mark O’Neill en avril, deux mois avant la date prévue de sa retraite.

O’Neill avait fait l’objet d’une enquête pour harcèlement au travail à la suite de plaintes concernant son tempérament et son style de gestion.

L’enquête a pris fin en janvier et a été soumise au ministre du Patrimoine, Steven Guilbeault. Il n’a pas été rendu public.

Le gouvernement fédéral a présenté Kim comme candidate au conseil d’administration du musée du Québec pour approbation.

Selon des sources auxquelles Radio-Canada a accordé la confidentialité, le conseil d’administration du musée était profondément divisé par sa candidature, ne l’approuvant qu’à une faible majorité.

Kim n’est pas considéré comme bilingue et son curriculum vitae manque d’expertise en cultures autochtones ou en histoire canadienne. Dans l’offre d’emploi officielle pour le poste, le gouvernement a déclaré qu’il prendrait en compte le « bilinguisme et la diversité des candidats ».

Vu ici en 2017, Henry Kim, ancien directeur et chef de la direction du Musée Aga Khan, sera le nouveau chef du Musée canadien de l’histoire, a appris Radio-Canada. (Martin Trainor/CBC)

Pendant huit ans, Kim a dirigé le Musée Aga Khan à Toronto et a aidé à superviser son ouverture.

Ouvert en 2014, le musée est une institution privée dédiée aux civilisations islamiques et à leur contribution au fil des siècles à l’art, aux idées et à la science. Le musée abrite une collection de plus de 1 000 objets de la péninsule ibérique à la Chine.

Dans une vidéo YouTube de 2015, Kim a déclaré que le Canada avait été choisi pour l’emplacement du Musée Aga Khan parce que c’est un symbole de « la diversité, du multiculturalisme, de tous les principes sous-jacents du pluralisme ».

« Le Canada incarne ces principes et ce ne sont pas simplement des mots à la mode », a-t-il déclaré.

Le Musée Aga Khan est beaucoup plus petit que le Musée canadien de l’histoire, qui possède une collection permanente de plus de trois millions d’artefacts, de documents, d’œuvres d’art et de spécimens.

Kim a étudié l’archéologie aux universités de Harvard et d’Oxford, où il a obtenu une licence et une maîtrise. Avant de diriger le musée Aga Khan, il a enseigné à Oxford et a dirigé un projet de modernisation du musée Ashmolean de l’université.

La nomination de Kim ira maintenant au cabinet pour approbation finale.

#Lancien #PDG #Musée #Aga #Khan #dirigera #Musée #canadien #lhistoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *