La foudre est au bord de la répétition après avoir dépassé les Canadiens lors du troisième match de la finale de la Coupe Stanley

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:7 Minute, 9 Second

Le rêve des Canadiens de Montréal de soulever la coupe Stanley une 25e fois pour clore une improbable série de séries éliminatoires dans une saison pas comme les autres est sous assistance respiratoire.

Et le Lightning de Tampa Bay est maintenant à une victoire d’avoir siroté le Saint Graal du hockey pour la deuxième fois en un peu plus de 10 mois.

Tyler Johnson a marqué deux fois, Nikita Kucherov et Victor Hedman ont chacun un but et une passe décisive, et Tampa a battu Montréal 6-3 vendredi pour prendre le contrôle de 3-0 en finale.

Jan Rutta et Blake Coleman, dans un filet vide, ont également marqué, tandis qu’Andrei Vasilevskiy a stoppé 32 tirs. Ondrej Palat a ajouté deux passes décisives. Après avoir raté toute la saison régulière en raison d’une opération à la hanche, les deux points de Kucherov lui donnent un record de 32 dans la ligue lors de ces séries éliminatoires.

Le Lightning, qui a remporté le deuxième titre de la franchise dans la bulle des séries éliminatoires de la saison dernière rendue nécessaire par la pandémie de COVID-19, peut remporter une autre Coupe lundi au Centre Bell.

Phillip Danault, Nick Suzuki et Corey Perry ont répliqué pour les outsiders des Canadiens. Carey Price a effectué 24 arrêts avec l’entraîneur-chef Dominique Ducharme de retour derrière le banc de Montréal pour la première fois depuis un test COVID-19 positif le 18 juin.

REGARDER | Le Lightning prend le contrôle de 3-0 sur la série avec les Canadiens :

Johnson a marqué le but final du match et un clou dans le but du cercueil en retard. Tampa s’est éloigné d’un match de sa deuxième coupe Stanley consécutive avec une troisième défaite contre les Canadiens. 2:04

Seules quatre équipes de la LNH sont revenues d’un déficit de 3-0 pour remporter une série au meilleur des sept : les Maple Leafs de Toronto de 1942 — en finale — ainsi que les Islanders de New York de 1975, les Flyers de Philadelphie 2010 et les Kings de Los Angeles 2014.

Encore une fois sans l’ailier Alex Killorn en raison d’une blessure au bas du corps subie lors du match 1, le Lightning a pris une avance rapide de 2-0 pour faire taire une foule animée de 3 500 fans en raison des restrictions persistantes sur les coronavirus.

Les Bolts sautent sur le Tricolore tôt

Rutta a marqué son deuxième but des séries éliminatoires sur un tir dans la circulation à seulement 1:52 du premier après un glaçage et après que l’ailier montréalais Josh Anderson n’ait pu sortir la rondelle de sa zone.

L’ailier des Canadiens Eric Staal a ensuite tiré une tentative de dégagement par-dessus la vitre pour une pénalité pour retard de match afin de donner au jeu de puissance mortel de Tampa sa première occasion.

Hedman a rapidement fait payer Montréal à 3:27 alors qu’il attendait un écran et a fait exploser son deuxième sur le gant d’un Price étonnamment tremblant.

Ducharme a appelé le temps mort pour calmer son équipe, mais Price a dû faire glisser une rondelle rebondissante hors de son pli une fois que l’action a repris alors que les visiteurs continuaient de pousser.

Les Canadiens ont finalement commencé à montrer de la vie quelques minutes plus tard, avec le tireur d’élite recrue Cole Caufield tirant de la base du poteau droit de Vasilevskiy.

Puis, avec Brendan Gallagher au filet, le tir de Danault a frappé le même poteau à l’étage, mais cette fois-ci, il a également trouvé de la ficelle pour son premier.

Les outsiders des Canadiens, 18e au classement général après le calendrier pandémique de 56 matchs de la ligue, se sentaient probablement bien dans leur peau avant l’entracte, mais encore une fois, ils manquaient d’énergie pour entamer le deuxième.

REGARDER | Le buzzer-beater de Coleman donne un avantage à Lightning dans le match 2:

Blake Coleman a marqué un magnifique plongeon avec seulement 0,3 seconde à jouer en deuxième période pour donner une avance de 2-1 à Tampa Bay sur Montréal. 1:16

Le défenseur du Lightning Erik Cernak a attrapé Montréal sur un mauvais changement de ligne, envoyant Palat à 2 contre 0 avec Kucherov, qui a marqué son huitième à 1:40 pour porter le score à 3-1.

Tampa a continué à tourner la vis contre ses rivaux de la division Atlantique – quelle que soit la saison sauf celle-ci – à 3h30 lors d’une autre course imprudente. Mathieu Joseph a vu son tir sur un 2 contre 1 stoppé par Price, mais le rebond a touché la jambe de l’ailier d’origine québécoise et est tombé favorablement à Johnson pour qu’il enterre son troisième à 3:33.

Price a maintenu les espoirs vacillants de Montréal avec un énorme arrêt sur un enveloppement de Kucherov plus tard dans la période.

Vasilevskiy, qui a stoppé 42 tirs dans le match 2 et 16 de plus dans les 20 premières minutes de vendredi, n’a pas eu grand-chose à faire pendant la période, et cela aurait pu se voir lorsque l’effort de Suzuki sous un angle aigu l’a battu entre les jambières pour son septième avec 1:56 à jouer dans la période pour donner vie aux Canadiens.

Montréal a finalement commencé une période dans le temps en troisième, mais n’a pas réussi à dépasser Vasilevskiy tôt. Johnson a marqué son deuxième de la soirée avec 4:41 à jouer pour porter le score à 5-2 et Perry a répliqué avec son quatrième 39 secondes plus tard.

Mais Coleman a marqué son troisième dans un filet vide pour déplacer Tampa à une victoire d’un autre titre.

Premier match de saison régulière ou de séries éliminatoires de la LNH jamais organisé en juillet, les Canadiens ont organisé leur premier match de finale de Coupe depuis le 9 juin 1993, lorsqu’ils ont remporté la 24e Coupe de la franchise – et la dernière du Canada – contre les Kings de Los Angeles de Wayne Gretzky au Forum de Montréal .

Ducharme a été testé positif au coronavirus dans les heures qui ont précédé le troisième match de la demi-finale des Canadiens contre Vegas.

Son équipe a obtenu une fiche surprenante de 3-1 jusqu’au bout de cette série – les Canadiens ont également surpris Toronto et Winnipeg au cours des deux premiers tours – avec l’entraîneur adjoint Luke Richardson qui a dirigé les tirs pour assurer le premier voyage de Montréal en finale de la Coupe en 28 ans. .

La tentative des Canadiens d’augmenter leur capacité a échoué

Les Canadiens, qui sont revenus d’une défaite de 3-1 contre les Leafs pour remporter cette série, voulaient augmenter l’assistance au Centre Bell pour la finale de 3 500 à 10 500 à l’intérieur de la salle de 21 302 places, mais le gouvernement du Québec a rejeté la demande.

Ducharme a qualifié la décision de « très décevante » avant le match 3, tout en soulignant les foules massives qui se sont rassemblées à l’extérieur de l’arène lors d’une course éliminatoire improbable.

« Autant cela aurait pu être un moyen de récompenser ceux qui ont reçu leurs deux doses, autant cela aurait pu être une incitation à faire vacciner encore plus de personnes », a-t-il déclaré en français après l’entraînement matinal de vendredi. « Cela aurait pu être un moyen de récompenser nos fans, les personnes qui ont traversé 14 ou 15 mois d’isolement, d’avoir la chance de participer à un événement comme celui-ci.

« C’est spécial. »

Le prix de la paire de billets la moins chère sur un site Web de revente une heure avant la chute de la rondelle s’élevait à un peu moins de 3 200 $. Le Lightning et les Canadiens ont joué devant 15 911 et 17 166 partisans, respectivement, pour les matchs 1 et 2 à Tampa.

« Nous aurons 3 500 à l’intérieur et probablement 25 000 à l’extérieur qui seront au coude à coude », a ajouté Ducharme.

« Il est difficile de voir la logique. »

Après les efforts de son équipe et la détermination de Tampa lors du troisième match, il est encore plus difficile de voir Montréal remporter ce 25e titre.

REGARDER | Stéphan Lebeau voit des similitudes entre les Canadiens, l’équipe de 1993 :

L’attaquant des Canadiens de Montréal de 1989 à 1994 Stéphan Lebeau dit qu’ils sont peut-être des outsiders, mais le niveau de jeu du Tricolore en tant qu’équipe dans ces séries éliminatoires est ce qui est le plus frappant, et cela lui rappelle son équipe de 1993. 1:49

#foudre #est #bord #répétition #après #avoir #dépassé #les #Canadiens #lors #troisième #match #finale #Coupe #Stanley

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *