État d’urgence déclaré à Aklavik, dans les Territoires du Nord-Ouest, alors que les eaux de crue augmentent

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 47 Second

L’état d’urgence a été déclaré à Aklavik, dans les Territoires du Nord-Ouest, après que l’eau a commencé à monter sur la route qui mène au dépotoir du hameau, selon un communiqué publié par son maire et son conseil dans la nuit.

Les résidents commenceront à être évacués de leur domicile dimanche matin entre 9h30 et 10h30, heure locale, selon le communiqué.

La communauté éloignée d’environ 600 personnes est sous surveillance des inondations depuis environ une semaine.

Le maire Andrew Charlie a déclaré à CBC News samedi après-midi qu’une fois l’état d’urgence déclaré, les résidents pourraient commencer à être volontairement évacués vers Inuvik, qui se trouve à environ 55 kilomètres au nord-est d’Aklavik.

Environ 26 personnes âgées et personnes vulnérables avaient déjà été évacuées de leurs maisons vendredi soir, a-t-il déclaré, alors que les niveaux d’eau atteignaient environ 15 mètres.

« Je pense que la dernière fois que nous avons été confrontés à une inondation majeure, nous étions à 16,8 mètres », a déclaré Charlie.

Aklavik est la dernière de plusieurs collectivités des Territoires du Nord-Ouest à être touchée par des inondations historiques sur le fleuve Mackenzie, causées par la débâcle printanière. Le hameau est situé sur la rive du chenal Peel, qui est alimenté par le fleuve Mackenzie plus en amont.

« Il laisse tomber de la glace le long du chenal Peel, qui vient de la communauté », a déclaré Charlie. « Nous recevons également de la glace le long du chenal Aklavik, à environ un mille au nord de nous ici, donc il y a beaucoup de glace à venir. »

Charlie a déclaré que la plupart des maisons ont été construites sur des plates-formes soulevées du sol à cause des inondations passées.

« Le danger, ce sont nos réservoirs de carburant, les chances qu’ils se renversent. Nous avons quelques réservoirs d’égout dans le sol, assis par terre, ils pourront flotter, casser les maisons des gens », a-t-il déclaré.

« Mais à part ça, c’est quelque chose que nous vivons chaque année et nous continuons à le faire. Nous sommes prêts. »

#État #durgence #déclaré #Aklavik #dans #les #Territoires #NordOuest #alors #les #eaux #crue #augmentent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *