Des hommes tués dans une avalanche en Alberta sont morts en faisant ce qu’ils aimaient, selon des partenaires

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 17 Second

Nathaniel Johnson et Andrew Abel sont allés à la montagne pour vivre pleinement.

Que ces montagnes soient devenues le théâtre de leur mort tragique dimanche dans une avalanche près de Jasper apporte une consolation aux êtres chers qu’ils ont laissés derrière eux.

« Nate a toujours plaisanté en disant que » je suis ici pour un bon moment, pas longtemps « , a écrit la fiancée de Johnson, Hannah Christiane, dans une publication sur les réseaux sociaux.

« C’est tellement bien qu’il fasse un projet d’alpinisme avec son ami le plus proche et le plus fiable. »

Les deux hommes de l’Alberta escaladaient Skyladder – une ascension de glace populaire et modérément difficile – lorsqu’une plaque de glace et de neige sur le mont Andromède s’est fracturée et a cédé vers 7 h 45.

La dalle était à environ 3 000 mètres d’altitude et a déclenché une avalanche de 2,5, a déclaré Peter Tucker, directeur général de l’Association des guides de montagne canadiens (ACMG).

« Cela les a frappés et les a transportés tout le long de la route jusqu’au glacier en contrebas », a déclaré Tucker.

« C’était impossible à survivre. »

Leurs corps ont été retrouvés dans le champ de glace Columbia peu après 8h30.

‘Passion pour les espaces sauvages’

Abel, 29 ans, était un guide d’escalade basé à Red Deer. Il a grandi en faisant de la randonnée, de la pêche et du canoë avec son père et faisait de l’escalade en Alberta depuis plus d’une décennie.

Il suivait une formation pour devenir guide alpin, perfectionnant ses compétences sur la glace et la neige.

Il a travaillé avec Girth Hitch Guiding, un programme de thérapie par l’aventure Red Deer qui mène des expéditions d’escalade dans le couloir David Thompson.

Récemment, Abel a aidé à organiser un nettoyage des ordures dans la région de David Thompson, en enrôlant environ 100 membres de la communauté de l’escalade pour garder les montagnes qu’il aimait vierges.

« Il a passé chaque moment libre à grimper et à partager cette passion pour les espaces sauvages avec ceux qui l’entourent », a écrit sa femme, Brinnae Erb-Abel, dans une publication publique sur les réseaux sociaux.

« Je me console en sachant qu’Andrew poursuivait ce qu’il aimait et le faisait avec quelqu’un qu’il aimait. »

Johnson était un homme énergique avec un large sourire. Instructeur d’escalade en salle et mécanicien Sceau rouge, il faisait également un apprentissage en comptabilité. Il s’est porté volontaire comme moniteur de ski alpin et entraîneur d’escrime.

Ses passions étaient variées, mais son cœur était à la montagne, dit Christiane.

Mon cœur est enseveli sous la neige.– Hannah Christiane

Elle partageait cette passion et ils grimpaient souvent ensemble. En 2017, lorsqu’ils ont atteint le sommet d’un pic au Pérou, il a proposé.

Ils prévoyaient de se marier en 2022 lors d’une cérémonie tranquille dans la campagne albertaine.

« Je suis tellement chanceuse et bénie d’avoir eu Nate dans ma vie pendant huit ans, c’était mon meilleur ami », a-t-elle écrit.

« Mon cœur est enseveli sous la neige. »

Bien qu’il y ait toujours des risques inhérents à la montagne, a déclaré Tucker, il n’y avait aucun indice évident du danger ce jour-là.

« La difficulté est que même sur un itinéraire donné, tous sur le même itinéraire, les conditions peuvent être extrêmement variables », a-t-il déclaré.

« Mais ce jour-là, il n’y avait aucune raison de penser que ce groupe aurait créé cette situation. »

Tucker a déclaré que les deux hommes, qui étaient membres de l’ACMG, étaient bien connus dans la communauté de l’alpinisme de l’Alberta. Leur mort est une perte inimaginable, a-t-il déclaré.

« Chaque fois qu’il y a une perte à cause d’une tragédie, il y a un trou dans la communauté qui ne peut vraiment pas être comblé. »

Andrew Abel, montré ici, et Nathaniel Johnson grimpaient fréquemment ensemble. Cette photo a été prise par Johnson lors d’une de leurs aventures. (Nathaniel Johnson)

#Des #hommes #tués #dans #une #avalanche #Alberta #sont #morts #faisant #quils #aimaient #selon #des #partenaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *