Coronavirus: ce qui se passe au Canada et dans le monde vendredi

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:6 Minute, 51 Second

Le dernier:

Les Québécois qui ne sont pas complètement vaccinés pourraient se voir refuser l’accès à certaines activités en cas d’épidémie de COVID-19, à compter de septembre.

Ministre de la Santé du Québec Christian Dubé a esquissé un plan jeudi pour introduire les passeports COVID-19 sur une base limitée, affirmant qu’ils aideraient à éviter des blocages généralisés.

Dubé a déclaré que le plan ne serait pas mis en œuvre tant que chaque Québécois n’aurait pas eu la chance de recevoir deux doses d’un vaccin. Il a souligné que la preuve de la vaccination ne serait nécessaire que dans les régions qui connaissent des épidémies.

Pourtant, certains craignent une atteinte aux droits fondamentaux.

Bien que l’intention puisse être d’encourager davantage de personnes à se faire vacciner avant qu’une quatrième vague ne frappe, Kerry Bowman, bioéthicienne à l’Université de Toronto, a déclaré que les passeports vaccinaux soulèvent des préoccupations éthiques car ils « s’accompagnent absolument d’un élément de surveillance pour eux ».

Cependant, Vardit Ravitsky, une bioéthicienne qui enseigne à l’Université de Montréal et à la Harvard Medical School, a déclaré qu’elle pensait qu’annoncer le plan tôt était une bonne décision et encouragerait les gens à se faire vacciner – quelque chose qui, selon elle, pourrait empêcher complètement l’utilisation du passeport.

REGARDER | Québec déploiera un passeport vaccinal si les cas de COVID-19 augmentent :

Le Québec pourrait commencer à utiliser des passeports de vaccination numériques pour interdire aux personnes qui ne sont pas complètement vaccinées contre le COVID-19 de certains services non essentiels dès septembre, a annoncé jeudi le ministre de la Santé de la province. 2:04

Elle a déclaré que c’était la bonne approche d’exiger une preuve de vaccination pour des endroits spécifiques et de lever l’ordre sanitaire lorsqu’une épidémie est terminée.

« C’est une proposition tellement ciblée… finement nuancée qu’elle prend vraiment en charge toutes les inquiétudes que nous avons parfois au sujet de la discrimination, car elle n’est pas destinée à punir ceux qui ne sont pas vaccinés, elle n’est pas destinée à créer des barrières pour qui que ce soit. C’est voulait simplement garder une grande partie de la société ouverte et fonctionnelle autour des éruptions du virus », a-t-elle déclaré.

« Cela vise à protéger le système de santé tout en protégeant notre économie. »

Elle a déclaré qu’il était raisonnable d’empêcher quelqu’un qui a choisi de ne pas se faire vacciner de se rendre dans un bar pendant une période de temps spécifique. « Les limitations auxquelles ils seront confrontés seront si mineures que je pense que pour le bien commun, c’est une idée très raisonnable et proportionnelle. »

Dans un communiqué de presse jeudi, le ministère de la Santé de la province n’a pas fourni de liste concrète des endroits où le passeport vaccinal serait requis, mais a suggéré qu’il pourrait être utilisé dans les bars, les gymnases, les restaurants, les événements sportifs et les festivals.

Cara Zwibel, directrice du programme des libertés fondamentales à l’Association canadienne des libertés civiles, a déclaré que plus de détails sont nécessaires sur le fonctionnement du système de passeport.

Elle a dit qu’elle était préoccupée par la façon dont les données de santé privées seront stockées, qui les détient, à quel point elles sont sécurisées et si elles peuvent être partagées avec les entreprises.


Ce qui se passe partout au Canada

Vendredi à 7 h HE, le Canada avait signalé 1 419 205 cas confirmés de COVID-19, dont 5 509 considérés comme actifs. Les décès nationaux s’élevaient à 26 405. Plus de 41,2 millions de doses de vaccin COVID-19 ont été administrées à ce jour à travers le pays, selon le traqueur de vaccins de CBC.

Dans Colombie britannique, les responsables de la santé ont annoncé 59 nouveaux cas de COVID-19 et un nouveau décès jeudi.

Alberta Jeudi, les responsables de la santé n’ont signalé aucun nouveau décès dû au COVID-19 et 23 nouveaux cas, le nombre quotidien le plus bas en 13 mois.

Manitoba signalé 86 nouveaux cas de COVID-19 Jeudi et trois autres décès.

Saskatchewan signalé 113 nouveaux cas et aucun nouveau décès jeudi. Il s’agit du nombre quotidien de cas le plus élevé pour la province depuis le 3 juin, date à laquelle elle a signalé 131 nouveaux cas.

La province a déclaré que l’augmentation du nombre de cas est «en grande partie attribuable» à la situation précédemment signalée éclosion dans la Première nation dénesuline de Hatchet Lake, qui est située à environ 850 kilomètres au nord de Saskatoon, près du lac Wollaston.

Au Canada atlantique, Nouvelle-Écosse connecté deux autres cas jeudi.

Nouveau-Brunswick signalé pas de nouveaux cas ou les décès dus au COVID-19 jeudi. Les responsables de la santé de la province ont déclaré que 45,4 % de la population éligible est désormais entièrement vaccinée.

REGARDER | Les provinces ont du mal à maintenir l’élan vaccinal :

La ruée de personnes désireuses d’essayer d’obtenir cette première dose cruciale d’un vaccin COVID-19 a ralenti, de sorte que les provinces essaient de trouver de nouvelles façons d’amener les gens à recevoir le vaccin avant que les nouvelles variantes ne fassent de nouveaux gains. 2:06

Il y avait pas de nouveaux cas de COVID-19 à signaler dans Terre-Neuve-et-Labrador Jeudi. Plus de 80 % de la population éligible a reçu au moins une dose, et 26 % en ont reçu deux.

Île-du-Prince-Édouard signalé pas de nouveaux cas jeudi.

Jeudi, dans le Nord, aucun nouveau cas n’a été signalé en Nunavut ou la Territoires du nord-ouest, mais Yukon enregistré 10 nouvelles infections.

Dans Québec, les responsables de la santé ont rapporté jeudi 64 nouveaux cas et aucun décès supplémentaire.

Ontario a enregistré 210 nouveaux cas de COVID-19 et quatre autres décès jeudi, alors que les responsables gouvernementaux ont annoncé que plus que 50 pour cent des adultes dans la province ont reçu deux doses de vaccin.

Un hôpital de campagne installé au Sunnybrook Health Sciences Centre de Toronto est vu le 7 juillet. Cette unité de santé mobile, ainsi que celle de Hamilton, à proximité, fermeront en raison de la baisse des hospitalisations et des taux de soins intensifs en raison de COVID-19. (Chris Young/La Presse Canadienne)


Ce qui se passe dans le monde

Tôt vendredi matin, plus de 185,6 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon un traqueur de Université Johns Hopkins. Le nombre de morts dans le monde s’élevait à plus de quatre millions.

Dans le Asie-Pacifique région, l’Indonésie imposera des restrictions d’urgence dans certaines zones en dehors des îles de Java et de Bali pour freiner la propagation du COVID-19, a déclaré vendredi un haut ministre.

Les mesures d’urgence seront similaires à celles en place à Bali et Java et auront un impact sur 15 villes de Sumatra, Kalimantan et Papouasie, a déclaré le ministre en chef de l’économie Airlangga Hartarto lors d’une conférence de presse.

Vendredi, un employé d’un salon funéraire remplit un conteneur de désinfectant pour la stérilisation au COVID-19 à Surabaya, en Indonésie. (Robertus Pudyanto/Getty Images)

Dans le Amériques, les cas américains de COVID-19 ont bondi de 11% par rapport à la semaine dernière, ont déclaré jeudi les Centers for Disease Control and Prevention.

Le CDC a déclaré que l’augmentation concerne presque entièrement les personnes qui n’ont pas encore été vaccinées.

REGARDER | Tokyo interdit les spectateurs aux Jeux olympiques :

Les Jeux olympiques de Tokyo ont subi un autre coup dur, les spectateurs étant désormais interdits d’assister aux événements, deux semaines avant le début des Jeux. Cette décision intervient après la mise en place de l’état d’urgence pour freiner l’augmentation des cas de COVID-19. 3:29

Dans L’Europe , le ministre français de la Santé a déclaré vendredi que la variante delta la plus contagieuse du coronavirus représenterait probablement la majorité des nouveaux cas de COVID-19 dans le pays, à partir de ce week-end.

Olivier Veran a déclaré que la variante représente désormais près de 50% des nouvelles infections. Il a déclaré qu’une quatrième vague de COVID-19 pourrait frapper la France dès la fin juillet et exhorte le plus grand nombre de personnes possible à se faire vacciner.

#Coronavirus #qui #passe #Canada #dans #monde #vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *