« C’est accablant » : les Yukonnais luttent pour sauver des maisons des inondations

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 15 Second

Le Yukonnais Florian Lemphers a observé l’eau s’approcher de plus en plus de chez lui au cours des deux dernières semaines. Une clôture de cinq pieds de haut sur le bord extérieur de sa propriété de Shallow Bay pointe maintenant à quelques centimètres au-dessus de la ligne de flottaison.

« C’est très, très triste. Nous sommes ici depuis 38 ans et nous n’avons jamais rien vu de tel », a-t-il déclaré lundi.

« Cela a été un travail d’amour au cours des 38 dernières années, construire cet endroit, et il est très, très difficile de le voir menacé de cette façon. Nous faisons donc de notre mieux. »

Les Lempher – Florian et Andrea, et leur fils Justin – ont fait des heures supplémentaires, aux côtés d’amis et d’autres bénévoles, remplissant des sacs de sable et construisant une berme autour de la maison au milieu de l’aggravation des inondations dans la région. Shallow Bay se trouve sur le lac Laberge qui, avec les lacs du Sud, a été mis en état d’urgence par le gouvernement territorial il y a quelques jours. Des centaines d’habitants de ces zones restent sous alerte d’évacuation.

Justin a grandi dans cette maison et il dit que c’est « écrasant » de la voir menacée.

« C’est écrasant, il n’y a vraiment pas d’autre mot pour ça », a déclaré Justin.

Les résidents des régions du lac Laberge et des lacs du Sud restent sous alerte d’évacuation. (Gordon Loverin/CBC)

Les Lempher ne sont pas sûrs à ce stade si la maison peut être sauvée ou s’ils « préviennent simplement l’inévitable ».

« Tout faire correctement ne signifie pas que vous gagnez cette bataille », a déclaré Justin.

Whitehorse prépare également

Plus d’un demi-million de sacs de sable ont été remplis et livrés dans des zones menacées. Un autre demi-million de sacs de sable devaient être livrés sur le territoire mardi.

Certains de ces sacs de sable iront à Whitehorse, où le fleuve Yukon, en crue, menace également de déborder ses rives à certains endroits.

S’adressant au conseil municipal lundi soir, le directeur municipal par intérim Val Braga a déclaré que les responsables se concentrent sur plusieurs « domaines prioritaires », notamment le pont Robert Campbell vers Riverdale, Wickstrom Road, Marwell et le Millennium Trail.

Une vue du pont Robert Campbell à Whitehorse lundi soir. (Paul Tukker / CBC)

« Il y a certains problèmes dont nous avons commencé à être conscients avec les eaux souterraines dans la région de Marwell et nous continuerons à surveiller là-bas », a déclaré Braga.

Elle a déclaré qu’il y aurait des « plans d’action » pour chaque domaine et que les travaux se poursuivraient probablement pendant plusieurs semaines. La ville est toujours en train de déterminer si davantage d’équipements sont nécessaires pour protéger certaines zones.

« Nous demandons aux membres du public, lorsque vous êtes sur le Millennium Trail, de simplement surveiller les sacs de sable – nous avons subi un peu de vandalisme à la fois avec des sacs de sable et du ruban de signalisation », a-t-elle déclaré.

Navette de sacs de sable depuis la ville

Également à Whitehorse, certains voyagistes locaux se sont associés pour permettre aux résidents d’aider plus facilement en remplissant des sacs de sable. À partir de mardi, la Tourism Industry Association (TIA) organise des navettes quotidiennes du centre-ville vers les zones où des mains supplémentaires sont nécessaires.

« Nous pensions, vous savez, qu’il y a beaucoup d’opérateurs avec des navettes en ce moment … les affaires ne sont pas vraiment en plein essor cet été, donc il y a beaucoup de capacité là-bas », a déclaré Blake Rogers, directeur exécutif de TIA.

« Alors nous avons pensé, voyons si nous pouvons rallier les gens. »

Des sacs de sable se sont empilés à Army Beach au Yukon la semaine dernière. Plus d’un demi-million de sacs de sable ont été remplis au Yukon, et un autre demi-million de sacs devaient être livrés mardi. (Vincent Bonnay/Radio-Canada)

Il dit que des navettes partiront quelques fois par jour du bâtiment White Pass au centre-ville. Les gens doivent compter environ trois heures d’absence et doivent apporter leur propre eau, collations, crème solaire et insectifuge, et une pelle s’ils en ont une.

« C’est une très bonne occasion pour les gens de se lancer et de participer », a déclaré Rogers.

« Nous espérons que les Yukonnais sont prêts à sauter dans la navette et à sortir, ainsi que les visiteurs potentiels du territoire. »

Florian Lemphers dit que l’aide d’étrangers a déjà fait une énorme différence, non seulement pour la berme protectrice qui entoure maintenant sa maison, mais aussi pour son état d’esprit.

« Si nous perdons cet endroit – ce qui est tout à fait possible – ce qui en vaudra la peine, c’est que nous puissions rencontrer et voir toutes ces personnes incroyables qui se sont présentées et ont donné de leur temps », a-t-il déclaré.

Rogers dit que les navettes de sacs de sable amèneront les gens là où le besoin est le plus grand à tout moment. Plus de détails, y compris un horaire de navette, peut être trouvé sur le site Web de TIA.

#Cest #accablant #les #Yukonnais #luttent #pour #sauver #des #maisons #des #inondations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *