Un organisateur de la veillée de la place Tiananmen arrêté à Hong Kong

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 5 Second

Un membre du comité qui organise la veillée annuelle aux chandelles à Hong Kong pour les victimes de la répression de la place Tiananmen a été arrêté vendredi matin à l’occasion du 32e anniversaire.

L’arrestation et l’interdiction de la veillée pour une deuxième année surviennent alors que Pékin tente d’écraser l’activisme en faveur de la démocratie à Hong Kong, qui a été le dernier endroit sur le sol chinois où l’événement du 4 juin 1989 a été commémoré publiquement.

L’Alliance de Hong Kong pour le soutien des mouvements patriotiques démocratiques de Chine a déclaré que son vice-président, Chow Hang Tung, avait été arrêté par la police vendredi matin. On ne sait pas pourquoi Chow a été arrêté, et la police n’a pas encore commenté l’affaire.

L’alliance a organisé la veillée et a dirigé le musée du 4 juin dédié à la mémoire de Tiananmen. Le musée a été fermé cette semaine.

Après que la police a averti que marquer l’anniversaire dans le lieu habituel de la veillée à Victoria Park pourrait être illégal, Chow a poursuivi son activisme, exhortant les gens à commémorer l’événement en privé en allumant une bougie où qu’ils se trouvent.

Les visiteurs regardent des expositions au « Musée commémoratif du 4 juin » géré par l’Alliance de Hong Kong en soutien aux mouvements patriotiques démocratiques de Chine à Hong Kong mardi. Le musée de Hong Kong commémorant la répression sanglante de la place Tiananmen en 1989 a été fermé quelques jours après son ouverture. (Vincent Yu/The Associated Press)

L’année dernière, des milliers de personnes se sont rendues à Victoria Park pour allumer des bougies et chanter des chansons en souvenir malgré l’interdiction. La police a ensuite inculpé plus de 20 militants, dont Chow, pour leur participation à l’assemblée non autorisée.

Deux autres membres clés de l’Alliance de Hong Kong – Lee Cheuk-yan et Albert Ho – sont derrière les barreaux pour leur participation à des assemblées non autorisées distinctes en 2019, au cours d’une période où Hong Kong a connu des manifestations antigouvernementales massives.

Chow a déclaré dans une précédente interview à l’Associated Press qu’elle s’attendait à être emprisonnée à un moment donné pour son activisme.

« Je suis déjà persécutée pour avoir participé et incité à la veillée aux chandelles de l’année dernière », a-t-elle déclaré.

« Si je continue mon activisme en faveur de la démocratie à Hong Kong et en Chine, ils viendront sûrement après moi à un moment donné, donc c’est en quelque sorte attendu. »

#organisateur #veillée #place #Tiananmen #arrêté #Hong #Kong

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *