Un alpiniste chinois aveugle atteint le sommet du mont Everest

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 19 Second

L’alpiniste chinois Zhang Hong, 46 ans, a escaladé le plus haut sommet du monde du côté népalais, devenant le premier aveugle d’Asie et la troisième personne malvoyante au monde à gravir le mont Everest.

« Peu importe si vous êtes handicapé ou normal, que vous ayez perdu la vue ou que vous n’ayez ni jambes ni mains, peu importe tant que vous avez un esprit fort, vous pouvez toujours terminer une chose que les autres disent de vous ne peut pas », a déclaré Zhang à Reuters.

Zhang a terminé l’exploit himalayen de 8 849 mètres de haut le 24 mai avec trois guides de haute altitude et est retourné au camp de base jeudi.

Né à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, Zhang a perdu la vue à l’âge de 21 ans en raison d’un glaucome.

Il a été inspiré par Erik Weihenmayer, un alpiniste américain aveugle qui a escaladé l’Everest en 2001, et a commencé à s’entraîner sous la direction de son ami guide de montagne Qiang Zi.

Le Népal a rouvert le mont Everest en avril aux étrangers après sa fermeture l’année dernière en raison de la pandémie COVID-19.

« J’avais encore très peur, car je ne voyais pas où je marchais et je ne pouvais pas trouver mon centre de gravité, alors parfois je tombais », a déclaré Zhang.

« Mais j’ai continué à penser parce que même si c’était dur, j’ai dû faire face à ces difficultés, c’est une composante de l’escalade, il y a des difficultés et des dangers et c’est le sens de l’escalade. »

#alpiniste #chinois #aveugle #atteint #sommet #mont #Everest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *