Roland-Garros reporté au 30 mai en raison de la crise du COVID-19

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 39 Second

L’Open de France de cette année a été reporté d’une semaine en raison de la pandémie COVID-19 et débutera le 30 mai, a annoncé jeudi la Fédération française de tennis (FFT).

Le Grand Chelem sur terre battue, qui avait été reporté de quatre mois l’année dernière et qui s’est déroulé devant un public limité, se terminera le 13 juin, deux semaines avant le début prévu de Wimbledon.

Le report devrait avoir un impact sur les calendriers ATP et WTA, en particulier sur la saison sur herbe avec des tournois prévus pour le 7 juin à s’Hertogenbosch (WTA et ATP) à Stuttgart (ATP) et à Nottingham (WTA).

Le président de la FFT, Gilles Moreton, a déclaré avoir pris la décision après avoir consulté les autorités publiques, les instances dirigeantes du tennis international et ses partenaires et diffuseurs.

Il espérait que ce retard leur permettrait d’accueillir plus de fans sur le terrain que l’année dernière, alors que seuls 1000 étaient autorisés à Roland Garros chaque jour.

« Cela donnera plus de temps à la situation sanitaire pour s’améliorer et devrait optimiser nos chances d’accueillir des spectateurs à Roland-Garros », a-t-il ajouté.

«Pour les supporters, les joueurs et l’ambiance, la présence de spectateurs est vitale pour notre tournoi, l’événement sportif international le plus important du printemps.

La FFT avait été vivement critiquée pour avoir reporté le tournoi de l’année dernière à la fin du mois de septembre sans consulter les tournées d’élite masculines et féminines, qui cette fois ont été tenues au courant.

« L’ATP et la WTA travaillent en consultation avec toutes les parties touchées par le report pour optimiser le calendrier des joueurs, des tournois et des fans, avant et après Roland-Garros », ont déclaré la WTA et l’ATP dans un communiqué conjoint. .

La France est entrée samedi dernier dans un troisième verrouillage national pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, le président Emmanuel Macron affirmant qu’il espérait « rouvrir » le pays vers la mi-mai.

#RolandGarros #reporté #mai #raison #crise #COVID19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *