Marc Garneau réaffirme son soutien à la « solution à deux États » lors d’un voyage au Moyen-Orient

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 20 Second

Le ministre des Affaires étrangères Marc Garneau a déclaré avoir réaffirmé le soutien du Canada à une solution à deux États au conflit israélo-palestinien lors de son récent voyage de cinq jours au Moyen-Orient, ajoutant que les deux parties au conflit devraient prendre des mesures pour « abaisser la température » pendant un cessez-le-feu fragile.

« J’ai réaffirmé la position de longue date du Canada selon laquelle une solution à deux États est la meilleure voie vers une paix globale, juste et durable pour Israël et les Palestiniens », a déclaré Garneau lors d’une conférence de presse aujourd’hui. « Pour commencer, toutes les parties ont un rôle à jouer en ce moment pour faire baisser la température. »

Au cours de sa tournée, qui l’a conduit en Jordanie, en Israël et en Cisjordanie, Garneau a rencontré des chefs de gouvernement, des collègues ministres des Affaires étrangères et d’autres responsables.

Parmi eux se trouvait Naftali Bennett, le nouveau Premier ministre d’Israël qui préside un gouvernement de coalition fragile. Bennett a succédé à Benjamin Netanyahu, qui a été Premier ministre pendant plus d’une décennie et est aujourd’hui chef de l’opposition.

Le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett est assis avec Yair Lapid, à gauche, lors d’une session de la Knesset à Jérusalem le dimanche 13 juin 2021. (Ariel Schalit/The Associated Press)

Il s’agissait du premier voyage de Garneau dans la région depuis qu’il est devenu ministre des Affaires étrangères en janvier de cette année.

Garneau a qualifié une solution à deux États d’objectif « à long terme » et a déclaré qu’il y avait des problèmes urgents à court terme à résoudre.

Israël et le groupe militant palestinien Hamas, qui dirige la bande de Gaza, ont convenu d’un cessez-le-feu le 21 mai après 11 jours de combats qui ont fait des centaines de morts, la plupart à Gaza.

Le cessez-le-feu a été mis à l’épreuve par de nouveaux affrontements. Le Hamas a envoyé des ballons porteurs de feu dans le sud d’Israël après qu’un défilé d’ultranationalistes israéliens a défilé dans Jérusalem-Est. Israël a riposté par des frappes aériennes sur Gaza.

Garneau a appelé le maintien du cessez-le-feu sa priorité numéro un dans la région. Sa deuxième priorité, a-t-il dit, est d’apporter une aide humanitaire à Gaza.

« Gaza (…) a été durement touchée, non seulement par les pertes en vies humaines mais aussi par la destruction de nombreuses maisons et d’infrastructures essentielles pour mener une vie normale », a-t-il déclaré.

Garneau a déclaré qu’au cours de ses réunions, il a offert des conseils aux dirigeants israéliens et palestiniens. Il a dit qu’il avait encouragé Israël à cesser ses activités de colonisation à Jérusalem-Est, qualifiant les implantations de « assez provocantes ».

Garneau a déclaré qu’il avait conseillé à l’Autorité palestinienne d’organiser des élections dès que possible.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas élections reportées en avril – ce qui aurait été les 15 premières années – citant des différends avec Israël au sujet du vote à Jérusalem-Est.

Garneau a déclaré que les Palestiniens devraient avoir la possibilité de voter.

« Nous pensons que c’est très important pour le processus démocratique et le fait que de nombreux Palestiniens voudraient voter, et beaucoup, beaucoup de Palestiniens n’ont jamais voté de leur vie parce que les dernières élections ont eu lieu il y a si longtemps », a-t-il déclaré. « Et c’est l’occasion pour eux de s’exprimer démocratiquement. »

Il a ajouté qu’il avait exprimé ses inquiétudes au sujet d’un militant palestinien qui est mort en détention par les forces de sécurité palestiniennes cette semaine.



#Marc #Garneau #réaffirme #son #soutien #solution #deux #États #lors #dun #voyage #MoyenOrient

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *