Les footballeurs danois s’ajoutent aux appels croissants pour le droit des travailleurs au Qatar, hôte de la Coupe du monde

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 12 Second

Le Danemark est devenu dimanche la dernière équipe européenne de football à utiliser les matchs de qualification de la Coupe du monde pour attirer l’attention sur les droits des travailleurs au Qatar, qui accueille le tournoi 2022.

Les joueurs danois portaient des T-shirts rouges avec le slogan « Le football soutient le changement » pour la photo de l’équipe avant le coup d’envoi contre la Moldavie. Les Danois ont gagné 8-0 pour prolonger un bon départ dans le groupe F.

La fédération danoise de football a déclaré que les maillots seraient signés et vendus aux enchères afin de collecter des fonds pour des projets avec Amnesty International qui aident les travailleurs migrants au Qatar.

Le Danemark a suivi samedi l’équipe des Pays-Bas qui portait des t-shirts avec le même slogan.

Les joueurs de Norvège et d’Allemagne portaient également des T-shirts lors de leurs pré-matchs respectifs pour attirer l’attention sur les problèmes des droits de l’homme au Qatar. L’équipe nationale norvégienne a de nouveau fait valoir ses droits avant son match contre la Turquie samedi.

Les joueurs allemands ont fait un geste plus subtil lors de la photo de l’équipe dimanche en Roumanie. Ils portaient des chemises inversées avec chaque nom et numéro face à l’avant sur une photo publiée sur les comptes officiels des médias sociaux avec le message « Nous sommes pour 30 » et le hashtag « HUMANRIGHTS ».

Le Qatar fait face à un examen minutieux renouvelé

Le gardien de but Manuel Neuer a confirmé au radiodiffuseur allemand RTL qu’il s’agissait d’une référence aux 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

« Nous sommes tous en faveur du fair-play, aussi bien sur le terrain qu’en dehors du terrain, et nous défendons ces 30 articles », a déclaré Neuer.

Depuis qu’il a remporté le vote pour l’organisation de la Coupe du monde en 2010, le Qatar a été soumis à un examen minutieux des conditions de vie et de travail des travailleurs migrants aidant à construire des stades, des transports et d’autres projets de construction avant le tournoi, qui débutera en novembre prochain.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a défendu le Qatar ce mois-ci, affirmant que devenir l’hôte de la Coupe du monde avait accéléré le progrès social dans l’émirat.

Bien que le code disciplinaire de la FIFA stipule que les joueurs et les fédérations peuvent faire face à des mesures disciplinaires en cas « d’utilisation d’un événement sportif pour des manifestations de nature non sportive », il a déclaré après la première manifestation norvégienne qu’aucune enquête ne serait ouverte.

#Les #footballeurs #danois #sajoutent #aux #appels #croissants #pour #droit #des #travailleurs #Qatar #hôte #Coupe #monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *