Le Canada promet près de 50 millions de dollars alors que l’ONU cherche des milliards pour les besoins humanitaires croissants des Syriens

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 1 Second

Les Nations Unies ont exhorté les donateurs internationaux à promettre jusqu’à 10 milliards de dollars américains (12,6 milliards de dollars canadiens) mardi pour aider les Syriens fuyant une décennie de guerre civile au milieu de la pandémie COVID-19, affirmant que le besoin de soutien humanitaire n’a jamais été aussi important. génial.

Lors de la cinquième conférence annuelle pour empêcher les Syriens de mourir de faim, l’événement organisé par l’Union européenne recherche 4,2 milliards de dollars américains pour les personnes à l’intérieur de la Syrie et 5,8 milliards de dollars américains pour les réfugiés et leurs hôtes au Moyen-Orient.

Quelque 24 millions de personnes ont besoin d’une aide de base, soit une augmentation de quatre millions au cours de l’année écoulée et le nombre le plus élevé à ce jour depuis qu’une répression des manifestants pro-démocratie par le président syrien Bashar al-Assad en 2011 a conduit à la guerre civile.

« Je vous demande de nous aider à répondre aux besoins croissants et à intensifier vos engagements financiers et humanitaires », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, dans un message vidéo.

«L’économie de la Syrie a été ravagée et maintenant les impacts du COVID-19 ont aggravé les choses. Près de la moitié de toutes les familles ont perdu leur source de revenus. Neuf Syriens sur 10 vivent dans la pauvreté», a-t-il déclaré.

Le Canada promet 49,5 millions de dollars supplémentaires

Le Canada contribue à hauteur de 49,5 millions de dollars, qui servira à fournir «une aide nutritionnelle aux communautés touchées par la guerre, ainsi que des soins de santé primaires et des services de santé et de droits sexuels et reproductifs», selon un communiqué d’Affaires mondiales Canada.

«L’aide du Canada fournira également de l’eau potable, des équipements d’assainissement et des trousses d’hygiène aux familles.

Le nouveau financement porte l’engagement total du Canada à l’égard du soutien humanitaire, au développement et à la stabilisation de la Syrie et de la région de 2016 à 2021 à 3,3 milliards de dollars, selon Affaires mondiales Canada.

«Après une décennie de souffrances, le peuple syrien mérite le soutien continu de la communauté internationale», a déclaré la ministre du Développement international Karina Gould dans un communiqué.

« Nous ne devons pas perdre de vue. Le Canada soutiendra les réfugiés syriens, les communautés d’accueil et les personnes déplacées à l’intérieur du pays. »

Un soldat de l’armée syrienne distribue de l’aide des forces russes aux civils qui ont fui la Ghouta orientale, dans un abri à Adra, près de Damas, le 20 mars 2018. (Omar Sanadiki / Reuters)

L’Allemagne a promis 1,738 milliard d’euros (2,04 milliards de dollars américains), son montant le plus élevé en quatre ans. Le soutien de l’UE, qui provient de son budget commun et est distinct de ses membres, est resté stable à 560 millions d’euros (656,3 millions de dollars américains). D’autres promesses ont été faites tout au long de la journée, dont 100 millions de dollars américains du Qatar et près de 600 millions de dollars américains des États-Unis.

La Grande-Bretagne a promis 205 millions de livres (281,16 millions de dollars américains), bien que David Miliband, président de l’International Rescue Committee, ait déclaré que le montant était inférieur aux 300 millions de livres promis l’année dernière, exhortant Londres à en fournir davantage.

Le total devrait être annoncé plus tard mardi.

Appel à l’ouverture des frontières

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a appelé lundi soir à ce que les frontières de la Syrie restent ouvertes pour permettre un accès sans entrave et la libre circulation de l’aide, un appel repris par le haut diplomate de l’UE, Josep Borrell.

« Il est vital que l’aide puisse atteindre ceux qui en ont besoin … C’est d’une importance vitale pour que l’aide humanitaire puisse être apportée à ces personnes », a déclaré Borrell.

Les combats entre les forces de l’armée syrienne et les rebelles se sont calmés depuis qu’un accord il y a un an a mis fin à une campagne de bombardements menée par la Russie qui avait déplacé plus d’un million de personnes, mais les frappes aériennes russes, ainsi que les militaires soutenus par l’Iran et la Syrie, continuent d’attaquer les avant-postes rebelles.

Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a exhorté les donateurs internationaux à aider à reconstruire la Syrie, en particulier pour réparer les services essentiels de santé, d’eau et d’électricité.

Le chef du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer, a exhorté les puissances mondiales à conclure un accord de paix ou à faire face à de nombreuses autres conférences annuelles de donateurs pour la Syrie.

« La responsabilité ultime incombe aux parties au conflit », a-t-il déclaré.

#Canada #promet #près #millions #dollars #alors #lONU #cherche #des #milliards #pour #les #besoins #humanitaires #croissants #des #Syriens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *