L’armée sud-africaine lance un vaste déploiement pour rétablir l’ordre

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 48 Second

L’armée sud-africaine a commencé à déployer 25 000 soldats pour aider la police à réprimer les émeutes et les violences d’une semaine déclenchées par l’emprisonnement de l’ancien président Jacob Zuma.

Dans le plus grand déploiement de soldats depuis la fin du régime de la minorité blanche en 1994, la Force de défense nationale sud-africaine a également appelé toute sa force de réserve de 12 000 soldats. Des camions, des véhicules blindés de transport de troupes et des hélicoptères sont utilisés pour transporter des soldats vers des points chauds dans les provinces du Gauteng et du KwaZulu-Natal, qui ont connu une semaine de violence dans des zones principalement pauvres.

La violence a éclaté la semaine dernière après que Zuma a commencé à purger une peine de 15 mois pour outrage au tribunal pour avoir refusé de se conformer à une ordonnance du tribunal de témoigner lors d’une enquête soutenue par l’État enquêtant sur des allégations de corruption alors qu’il était président de 2009 à 2018.

Les manifestations dans le Gauteng et le Kwa-Zulu-Natal ont dégénéré en une vague de vols dans les cantons, bien qu’elle ne se soit pas étendue aux sept autres provinces d’Afrique du Sud, où la police est en alerte.

Les patrouilles armées semblent avoir réussi à stabiliser le Gauteng, la province la plus peuplée d’Afrique du Sud, qui comprend Johannesburg, la plus grande ville du pays. Les troupes de l’armée montaient la garde au grand centre commercial Maponya à Soweto, qui a été fermé.

Les opérations de nettoyage ont débuté jeudi dans un centre commercial de Vosloorus, près de Johannesburg. (Themba Hadebe / The Associated Press)

Des groupes de bénévoles ont nettoyé le verre brisé et les débris des magasins qui avaient été pris d’assaut et pillés dans les cantons de Soweto et Alexandra à Johannesburg.

Les troubles se sont toutefois poursuivis dans la province du KwaZulu-Natal où plusieurs usines et entrepôts couvaient jeudi après avoir été la cible d’incendies criminels. Il y a eu de nouvelles attaques jeudi contre des centres commerciaux dans le KwaZulu-Natal, qui est la province d’origine de Zuma.

#Larmée #sudafricaine #lance #vaste #déploiement #pour #rétablir #lordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *