Coronavirus: ce qui se passe au Canada et dans le monde lundi

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:7 Minute, 19 Second

Le dernier:

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé dimanche que son pays imposerait des mesures plus strictes face à une forte augmentation des cas de COVID-19 qui indiquent que le virus «rebondit» dans le pays le plus touché d’Afrique.

Les cas positifs en Afrique du Sud au cours des sept derniers jours étaient 31% plus élevés que la semaine précédente et 66% plus élevés que la semaine précédente, a déclaré Ramaphosa dans un discours télévisé en direct. Il a déclaré que certaines parties du pays, dont le centre commercial Johannesburg et la capitale Pretoria, étaient désormais dans « une troisième vague ».

En réponse, Ramaphosa a déclaré qu’à partir de lundi, le couvre-feu nocturne serait prolongé d’une heure pour commencer à 23 heures jusqu’à 4 heures du matin. Les commerces non essentiels doivent fermer avant 22h

« Nous avons eu tendance à devenir complaisants », a déclaré Ramaphosa, avertissant que les infections virales « remontaient à nouveau » à un moment où le pays entre dans ses mois d’hiver et que les gens étaient plus susceptibles de se rassembler à l’intérieur, augmentant probablement encore les infections.

La décision de l’Afrique du Sud de revenir à des mesures plus strictes renforce – comme la crise en Inde l’a déjà fait de manière aussi brutale – à quel point la pandémie mondiale est loin d’être terminée.

« Nous avons vu dans d’autres pays les conséquences tragiques de la propagation incontrôlée du virus », a déclaré Ramaphosa. « Nous ne pouvons pas baisser la garde. »

Le pays le plus touché d’Afrique

L’Afrique du Sud compte plus de 1,6 million de cas confirmés de COVID-19 et plus de 56000 décès, soit plus de 30% des cas et 40% des décès enregistrés par l’ensemble des 54 pays d’Afrique, selon les Centres africains pour la maladie Contrôle et Prévention.

L’Afrique du Sud a enregistré 4 515 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures et Ramaphosa a déclaré que le «taux de positivité» parmi les tests effectués était désormais «une source de préoccupation».

L’Afrique du Sud était sous le niveau de verrouillage un, le plus bas de ses cinq niveaux, mais revenait maintenant à un « niveau deux ajusté », a annoncé Ramaphosa. Les autorités se sont abstenues de réimposer des mesures strictes telles que des limites aux déplacements des personnes pendant la journée et une interdiction de la vente d’alcool et de produits du tabac qui étaient en place à certains moments l’année dernière.

L’augmentation du nombre de cas a également attiré davantage l’attention sur le retard dans le déploiement des vaccins en Afrique du Sud. Seulement environ 1,5% des 60 millions d’habitants du pays ont reçu un vaccin. Les agents de santé étaient la première priorité, mais moins de 500 000 des 1,2 million d’agents de santé ont été vaccinés avec le vaccin à dose unique Johnson & Johnson.

L’Afrique du Sud n’a commencé à vacciner ses citoyens âgés qu’il y a deux semaines. Au total, 963 000 Sud-Africains avaient reçu un vaccin dimanche, a indiqué le gouvernement, bien que la moitié d’entre eux n’aient reçu que la première des deux doses requises du vaccin Pfizer-BioNTech.

L’Afrique du Sud a « sécurisé » plus de 50 millions de vaccins, a déclaré Ramaphosa, mais ne dispose actuellement que de 1,3 million de doses dans le pays qui sont prêtes à être déployées. D’autres doses de Pfizer-BioNTech devraient arriver la semaine prochaine, et chaque semaine par la suite, a-t-il déclaré. L’Afrique du Sud espère vacciner environ 40 millions de personnes d’ici la fin de l’année, un objectif qui semble de plus en plus improbable.

De l’Associated Press, dernière mise à jour à 7 h HE


Ce qui se passe partout au Canada

REGARDER | Le Manitoba voit le nombre d’admissions aux soins intensifs augmenter tout en luttant contre le déni de COVID-19 :

COVID-19 continue de ravager le système de soins de santé du Manitoba alors que les admissions dans les unités de soins intensifs continuent d’augmenter, tout en essayant d’augmenter la vaccination et de lutter contre le refus continu de COVID-19. 2:01

Tôt lundi matin, le Canada avait signalé 1 378 680 cas confirmés de COVID-19, dont 35 644 considérés comme actifs. Un décompte des décès de CBC News s’élevait à 25 512. Plus de 23,4 millions de doses de vaccin COVID-19 ont été administrées jusqu’à présent à travers le pays, selon Le traqueur de vaccins de CBC.

Au Canada atlantique dimanche, Nouvelle-Écosse signalé 20 nouveaux cas de COVID-19 et un décès supplémentaire.

Dans Terre-Neuve-et-Labrador, les autorités sanitaires ont signalé sept nouveaux cas de COVID-19. Les responsables de la santé de la province ont renforcé les restrictions dans certaines communautés de l’ouest de la province alors qu’ils traitent un groupe de cas.

Nouveau-Brunswick, quant à lui, a rapporté neuf nouveaux cas de COVID-19. Aucun nouveau cas n’a été signalé dans Île-du-Prince-Édouard.

Québec Les autorités sanitaires ont signalé dimanche 315 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès supplémentaires. La province autorise un assouplissement des restrictions dans plusieurs régions lundi alors que le nombre de cas diminue.

Dans Ontario – qui a signalé 1 033 cas et 18 décès dimanche – les personnes âgées de 80 ans et plus sont éligibles à partir de lundi pour reporter la date de leur deuxième dose de vaccin à seulement quatre semaines après l’administration de leur première injection.

Dans les provinces des Prairies, durement touchés Manitoba dimanche a signalé 292 nouveaux cas de COVID-19 et sept décès supplémentaires. La province a été forcée d’envoyer des patients en soins intensifs hors de la province pour essayer de faire de la place dans des hôpitaux sous tension.

Dans Saskatchewan, les autorités sanitaires ont signalé un nouveau décès et 171 nouveaux cas de COVID-19 dimanche. La nouvelle est tombée le jour même où la Saskatchewan a fait le premier pas sur sa feuille de route pour la réouverture.

Alberta le dimanche a rapporté 391 nouveaux cas et cinq décès supplémentaires. Les hospitalisations dans la province sont tombées à 446 personnes contre 478 samedi.

Dans le Nord, aucun nouveau cas n’a été signalé en Nunavut, les Territoires du nord-ouest et yukonnais.

Colombie britannique publiera des chiffres mis à jour couvrant le week-end plus tard lundi.

-De CBC News et de La Presse Canadienne, dernière mise à jour à 7 h 10 HE


Ce qui se passe dans le monde

Un homme se fait prendre en photo avec un téléphone portable alors qu’un agent de santé lui inocule dimanche la deuxième dose du vaccin chinois Sinovac COVID-19 dans le hall de l’église du Saint-Rédempteur à Bangkok. (Roméo Gacad/AFP/Getty Images)

Tôt lundi matin, plus de 170,3 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon un outil de suivi des coronavirus en ligne géré par l’université américaine Johns Hopkins. Le nombre de morts dans le monde s’élevait à plus de 3,5 millions.

Dans le Asie-Pacifique région, une forte augmentation des cas de nouvelles variantes dans certaines parties de l’Asie du Sud-Est qui avaient été moins touchées par la pandémie a entraîné de nouvelles restrictions, des fermetures d’usines et des tentatives d’intensifier rapidement les programmes de vaccination.

Le Vietnam suspendra à partir de mardi les vols internationaux entrants vers sa capitale Hanoï.

La Chine a réimposé lundi les contrôles de voyage anti-coronavirus dans sa province méridionale du Guangdong, annonçant que toute personne quittant la région peuplée doit être testée pour le virus à la suite d’un pic d’infections qui a alarmé les autorités.

Dans le Amériques, le Venezuela recevra cinq millions de vaccins contre le coronavirus via le programme COVAX à partir de juillet et cherchera à recevoir des doses de l’inoculation Johnson & Johnson, a déclaré dimanche le président Nicolas Maduro.

Dans L’Europe , le ministre allemand de la Santé Jens Spahn et ses homologues des 16 États fédéraux discuteront lundi des mécanismes de contrôle des centres de test des coronavirus à la suite d’accusations de fraude, a déclaré un porte-parole du ministère.

Des élèves de l’école secondaire Freiherr-vom-Stein effectuent lundi des tests rapides COVID-19 à Bonn, en Allemagne. (Woflgang Rattay/Reuters)

Dans le Moyen-Orient, l’Irak a accepté de transférer 125 millions de dollars américains de fonds iraniens gelés pour l’achat de 16 millions de doses de vaccins, a déclaré samedi le ministre iranien de l’Énergie, cité par les médias officiels.

Dans Afrique, le Burkina Faso, l’un des nombreux pays d’Afrique qui n’a pas encore lancé de campagne de vaccination contre le COVID-19, a reçu dimanche son premier envoi dans le cadre du programme COVAX.

-De Reuters et de l’Associated Press, dernière mise à jour à 7 h 05 HE

#Coronavirus #qui #passe #Canada #dans #monde #lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *