Coronavirus: ce qui se passe au Canada et dans le monde dimanche

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:5 Minute, 38 Second

Le dernier:

le Saskatchewan dimanche, le gouvernement a levé toutes les restrictions de santé publique restantes imposées pour freiner la propagation du COVID-19, responsable de 572 décès dans la province. Ces restrictions comprenaient le masquage obligatoire et des limitations sur les rassemblements.

Les entreprises de la Saskatchewan peuvent toujours choisir d’appliquer leurs propres directives COVID-19. Le Saskatchewan Science Centre à Regina, par exemple, ne fonctionnera toujours qu’à la moitié de sa capacité et exigera que les gens portent des masques, a déclaré le vice-président des opérations Ryan Holota.

« Il n’y a pas de vaccin pour les enfants de moins de 12 ans, et nous voulions nous assurer que l’espace était non seulement aussi sûr que possible pour tout le monde, mais aussi que tous ceux qui viennent se sentent très à l’aise », a déclaré Holota.

Le gouvernement provincial a déclaré que les personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées devraient toujours envisager de se couvrir le visage.

Les autres restrictions se terminant dimanche incluent les limites de visiteurs dans les maisons de soins.

Dans les foyers de soins de longue durée et les foyers de soins personnels, les résidents auront droit à un nombre illimité de visiteurs. Ils seront dépistés pour les symptômes du COVID-19, se verront proposer des tests rapides et seront encouragés à porter un masque et à se distancer physiquement pendant leur séjour dans les maisons de soins.

D’autres établissements de santé provinciaux, y compris la Saskatchewan Cancer Agency, continueront d’exiger un dépistage et des masques jusqu’à nouvel ordre.

Environ 71% des résidents de la Saskatchewan âgés de 12 ans et plus ont reçu une première dose de vaccin COVID-19, et un peu plus de la moitié de la population éligible est entièrement vaccinée.


Ce qui se passe partout au Canada

Dimanche à 7 h HE, le Canada avait signalé 1 420 279 cas confirmés de COVID-19, dont 5 415 considérés comme actifs. Les décès nationaux s’élevaient à 26 428. Plus de 41,8 millions de doses de vaccin COVID-19 ont été administrées à ce jour à travers le pays, selon le traqueur de vaccins de CBC.

Dans Colombie britannique, les résidents des établissements de soins de longue durée être autorisé à rendre visite à des amis et des membres de la famille sans restrictions, à condition qu’ils soient complètement vaccinés, à partir du 19 juillet.

Dans Alberta, les responsables de la santé publique ont signalé les deux premiers cas de variante lambda. Les deux étaient liés aux voyages.

Dans Manitoba, il y avait 87 nouveaux cas rapporté samedi, selon le tableau de bord en ligne de la province, tandis que les décès sont restés inchangés.

Ontario connecté juste 179 nouveaux cas, le moins en une seule journée depuis le 6 septembre 2020. La province a également signalé huit nouveaux décès.

Dans Québec, la proposition du gouvernement provincial de mettre en place un passeport vaccinal a soulevé problèmes de confidentialité et de discrimination d’experts.

Dans la région de l’Atlantique, Nouveau-Brunswick, qui a enregistré aucun nouveau cas pour le cinquième jour consécutif, se rapproche de plus en plus de la moitié de la population admissible de la province entièrement vaccinée; Île-du-Prince-Édouard possède réduit les tests aux frontières COVID-19 et a abandonné son mandat de masque; plus de 80 pour cent des personnes admissibles Terre-Neuve-et-Labrador les résidents avaient reçu au moins une dose et un peu plus de 28 % en avaient reçu deux; et Nouvelle-Écosse ajouté juste un nouveau cas le samedi.

Dans le nord, Yukon signalé six nouvelles infections vendredi. Cela porte le nombre de cas actifs du territoire à 116, la localisation des nouveaux cas n’étant pas encore confirmée, selon un communiqué de presse du Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon.


Ce qui se passe dans le monde

Dimanche matin, plus de 186,5 millions de cas de COVID-19 avaient été signalés dans le monde, selon un traqueur de Université Johns Hopkins. Le nombre de morts dans le monde s’élevait à plus de quatre millions.

Dans le Moyen-Orient, Israël a annoncé dimanche qu’il commencerait à offrir un rappel du vaccin Pfizer aux adultes dont le système immunitaire est affaibli, mais il se demande toujours si une troisième série de vaccins devrait être administrée au grand public.

Un Israélien reçoit une dose du vaccin Pfizer à Tel Aviv le 5 juillet. Israël exhorte désormais davantage d’enfants de 12 à 15 ans à se faire vacciner, citant de nouvelles épidémies attribuées à la variante delta du coronavirus. (Jack Guez/AFP/Getty Images)

Avec la propagation rapide de la variante delta, les nouvelles infections sont passées d’un chiffre à environ 450 par jour au cours du mois dernier.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré dimanche que le pays avait conclu un accord avec Pfizer pour recevoir un nouveau lot de vaccins COVID-19 en août pour l’aider dans sa campagne de vaccination des adolescents.

Dans Asie, trois millions de doses du vaccin Moderna sont arrivées en Indonésie.

Le ministre de la Santé, Budi Gunadi Sadikin, a déclaré que le vaccin serait utilisé comme troisième dose, ou injection de rappel, pour les agents de santé. De nombreux travailleurs de la santé ont déjà été vaccinés avec le vaccin Sinovac produit en Chine.

PHOTOS | L’Indonésie à court d’oxygène, demande de l’aide au milieu du pic de COVID-19 :

Dans Afrique, seulement 16 millions de personnes sur les 1,3 milliard d’habitants du continent, soit moins de 2%, sont désormais entièrement vaccinées, selon l’Organisation mondiale de la santé.

L’Afrique du Sud représente plus de 35% des 5,8 millions de cas de COVID-19 enregistrés par les 54 pays d’Afrique, bien qu’elle abrite un peu plus de 4% de la population du continent.

La moyenne mobile sur sept jours des décès quotidiens dans le pays a plus que doublé au cours des deux dernières semaines pour atteindre plus de 360 ​​décès par jour le 9 juillet.

Dans L’Europe , le gouvernement britannique est convaincu que les plans visant à lever une série de restrictions COVID-19 se poursuivront comme prévu le 19 juillet en Angleterre, mais le port de masques dans des endroits clos intérieurs sera attendu, a déclaré dimanche le ministre des Vaccins Nadhim Zahawi à Sky News.

Le Premier ministre Boris Johnson a détaillé des propositions plus tôt cette semaine pour éliminer une série de règles sur le port du masque, les contacts sociaux et l’instruction de travailler à domicile. Il devrait donner le feu vert définitif lundi.

REGARDER | Le Premier ministre britannique parle de s’éloigner des règles strictes de COVID-19 :

Boris Johnson défend son plan et appelle la réouverture de la vision une approche «équilibrée et prudente» 3:39

#Coronavirus #qui #passe #Canada #dans #monde #dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *