Au moins 22 morts suite à 2 émeutes en prison en Equateur

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 11 Second

Au moins 22 détenus sont morts et plusieurs policiers ont été blessés lors d’émeutes dans deux des plus grands pénitenciers d’Équateur, a annoncé jeudi la nation andine, marquant la deuxième vague meurtrière de violence carcérale cette année.

Des unités de police spéciales se sont déployées dans les prisons des provinces méridionales de Guayas et Cotopaxi, au sud de Quito, la capitale, pour réprimer la violence.

En février, au moins 79 détenus sont morts dans trois prisons – dont les centres de Guayas et de Cotopaxi – lors d’affrontements entre gangs rivaux.

Guayas abrite Guayaquil, la plus grande ville d’Équateur.

Système pénitentiaire en état d’urgence

« Je veux dire aux mafias qui cherchent à menacer ce pays qu’elles se trompent si elles pensent que ce gouvernement agira avec la même faiblesse que les précédents », a déclaré le président équatorien Guillermo Lasso dans un discours prononcé dans la ville de Latacunga.

Il a déclaré l’état d’urgence dans le système pénitentiaire du pays.

Un hélicoptère militaire survole jeudi la prison de Sierra Centro Norte à Latacunga, en Équateur, après une émeute. (Rodrigo Buendia/Getty Images)

La ministre de l’Intérieur Alexandra Vela a déclaré que 78 prisonniers avaient été repris.

Vela a déclaré que 41 prisonniers et cinq policiers avaient été blessés à la prison de Cotopaxi.

Les autorités équatoriennes cherchent depuis des années à réduire la violence dans les prisons surpeuplées du pays, qui abritent quelque 38 000 détenus.

#moins #morts #suite #émeutes #prison #Equateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *