L’économie a perdu 68 000 emplois en mai, le taux de chômage a légèrement augmenté à 8,2%

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 31 Second

Le marché du travail canadien a supprimé 68 000 emplois le mois dernier alors que des restrictions de santé publique plus strictes se sont poursuivies ou ont été introduites dans de nombreuses régions du pays pour ralentir la troisième vague de la pandémie de COVID-19.

Les données de l’Enquête sur la population active de Statistique Canada publiées vendredi montrent que le taux d’emploi était de 8,2 pour cent, contre 8,1 pour cent en avril.

La plupart des emplois perdus, 54 000, étaient à temps partiel, après une baisse de 78 000 en avril.

L’Ontario et la Nouvelle-Écosse ont été les seules provinces à enregistrer des baisses d’emploi dans l’emploi total. Le rapport de Statistique Canada a déclaré que la prolongation de l’ordonnance de séjour à domicile de l’Ontario était à l’origine de la majeure partie de la baisse de l’emploi. La baisse en Nouvelle-Écosse était en grande partie due au fait que la province est entrée en lock-out à la fin avril.

Le taux de chômage de l’Ontario a été fixé à 9,3 pour cent, en hausse par rapport à 9,0 pour cent en avril. Le taux de la Nouvelle-Écosse était de 9,8 pour cent, contre 8,1 pour cent. L’emploi a augmenté en Saskatchewan — son taux de chômage était de 6,3 %, en baisse de 6,6 % — alors qu’il y avait peu de changement dans toutes les autres provinces.

Le nombre de personnes travaillant dans le secteur manufacturier a diminué de 36 000, en baisse de 2%, ce qui en fait la première baisse de ce type dans l’industrie depuis avril 2020, selon l’enquête sur la population active. L’Ontario et le Québec ont été à l’origine de la majorité de la baisse globale du secteur.

#Léconomie #perdu #emplois #mai #taux #chômage #légèrement #augmenté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *