Flair Airlines s’étendra à 6 destinations de vacances aux États-Unis cet automne

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 33 Second

Flair Airlines entre sur le marché américain, dans le cadre d’un ambitieux plan d’expansion sur cinq ans pour le transporteur à bas prix.

La compagnie aérienne basée à Edmonton a annoncé jeudi qu’elle lancera un service du Canada vers six destinations de vacances américaines le 31 octobre. Les nouvelles destinations sont Fort Lauderdale; Orlando ; Phénix; Hollywood-Burbank, Californie ; Palm Springs, Californie ; et Las Vegas.

Flair Airlines opère actuellement dans 20 villes canadiennes et vise à prendre des parts de marché aux transporteurs principaux Air Canada et WestJet Airlines ainsi qu’à son rival à rabais Swoop en offrant des tarifs dégroupés et simples aux voyageurs soucieux de leur budget. Les nouvelles liaisons américaines commenceront entre 79 et 109 dollars canadiens pour un aller simple, a déclaré aux journalistes le directeur général de Flair, Stephen Jones.

Malgré un quasi-effondrement de la demande de voyages en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, la société privée Flair a été en mode d’expansion agressive cette année. La compagnie aérienne compte huit avions dans cette flotte, contre seulement trois en mai. Jones a déclaré que le transporteur s’apprêtait à acquérir trois nouveaux Boeing 737 Max 8 cet automne et souhaitait passer à 50 appareils au cours des cinq prochaines années.

« La croissance de Flair est indéniable maintenant », a déclaré Jones, ajoutant que la société parie sur un rebond rapide de la demande de voyages alors que les restrictions de santé publique commencent à s’assouplir à travers le Canada cet été et cet automne.

« Juillet en lui-même est un mois de transition. Mais alors que nous envisageons nos futures réservations, les mois d’août, de septembre et d’octobre montrent une réelle force », a-t-il déclaré.

Routes américaines dans 8 villes canadiennes

Flair offrira ses nouvelles liaisons américaines à partir de Halifax, Montréal, Kitchener-Waterloo, Ont., Toronto, Vancouver, Calgary, Ottawa et Abbotsford, C.-B.

Un rapport publié par RBC Economics plus tôt cette semaine a indiqué qu’il y avait des signes que les dépenses nationales pour les hôtels, les restaurants et les voyages augmentent à mesure que les vaccinations s’accélèrent et que le nombre de cas de COVID-19 chute. Cependant, le rapport indique que les voyages internationaux et les voyages d’affaires seront plus lents à rebondir, ce qui signifie que l’industrie touristique canadienne ne se remettra probablement pas complètement de la pandémie avant 2022.

Les concurrents Air Canada et WestJet ont également étoffé leurs offres de liaisons en prévision d’un assouplissement des restrictions de santé publique et d’une augmentation de la demande de voyages. Lancement de WestJet de Calgary 11 nouveaux itinéraires sans escale vers les destinations touristiques de l’Ouest canadien cet été, tandis que la société montréalaise Air Canada a annoncé qu’elle lancera de nouvelles liaisons à Hawaï cet hiver. Les deux compagnies aériennes ont également commencé à rétablir certaines de leurs routes existantes qui ont été suspendues en raison de COVID-19.

Le transporteur régional Porter Airlines a annoncé qu’il reprendrait ses activités en septembre, après un arrêt de 18 mois.

#Flair #Airlines #sétendra #destinations #vacances #aux #ÉtatsUnis #cet #automne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *