Un documentaire capture un voyage historique en canot Tlingit de la Colombie-Britannique à l’Alaska

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 6 Second

Debout devant la rivière Taku, à mi-chemin d’un voyage historique, Wayne Carlick a regardé un groupe de pagayeurs.

« C’est notre rivière. Nous avions l’habitude de la remonter plusieurs fois », leur a-t-il dit.

« Tu es ici pour une raison… c’est à toi de trouver la raison pour laquelle tu es ici. »

Le moment a été capturé par le journaliste et cinéaste de CBC Yukon Mike Rudyk dans son documentaire Tlatsini : voyage du Taku Kwan, désormais disponible pour diffuser sur CBC Gem.

Tourné en 2018, il raconte l’histoire d’un groupe de la Première Nation Tlingit de Taku River (TRTFN) qui a décidé de voyager en canot pour rendre visite à leurs proches en Alaska pour la première fois en un siècle.

Carlick – chef de canot, maître sculpteur et survivant des pensionnats – a guidé le convoi de canots sur près de 160 kilomètres sur la rivière Taku, dans l’océan et jusqu’au port de Douglas à Juneau, en Alaska.

Un arc-en-ciel apparaît devant le convoi de canoës alors qu’il se dirigeait vers l’Alaska. (Mike Rudyk/CBC)

Après plus de deux ans de planification, le parcours a débuté sur l’île Cranberry, en Colombie-Britannique, qui fait partie du territoire traditionnel de la PRTFN. Leur territoire couvre plus de 40 000 kilomètres carrés et comprend ce qu’on appelle maintenant la Colombie-Britannique, le Yukon et l’Alaska.

« Cela fait environ 100 ans qu’ils n’ont pas emprunté cette route », a déclaré Rudyk, qui a alterné pagayage et tournage de son film pendant le voyage d’une semaine.

« C’était vraiment puissant, parce que quand on y pense, il y a cette connexion perdue, et maintenant ils la réunissent à nouveau », a déclaré Rudyk. battement du nord hôte Megan Roberts.

Le cinéaste Mike Rudyk parle à l’animatrice de CBC Northbeat, Meghan Roberts, de son documentaire, Tlatsini. 5:24

Le convoi de canots est arrivé à Douglas Harbour à temps pour Celebration, un festival de quatre jours célébrant les cultures tlingit, haïda et tsimshian.

Dans le documentaire, Carlick décrit son arrivée à Douglas Harbour comme un retour aux sources.

« Notre peuple a souffert pendant longtemps, et ils ont été séparés (…) à cause de la frontière. Et nous renouons avec cela », a-t-il déclaré.

« Cela remplit tout mon cœur de joie, car nous renouons des relations. »

Vous pouvez regarder le documentaire sur CBC Gem en cliquant ici.

Danse, musique et célébration attendaient les pagayeurs à Douglas Harbour, où la célébration a lieu tous les deux ans. (Mike Rudyk/CBC)

#documentaire #capture #voyage #historique #canot #Tlingit #ColombieBritannique #lAlaska

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *