Un court métrage d’horreur basé en Saskatchewan atteint l’objectif de financement de Kickstarter en 30 heures

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 4 Second

Lorsque Mitch Oliver et Jesse Sawitsky ont parlé pour la première fois de leur idée de court métrage, ils n’avaient jamais imaginé que cela décollerait comme ça.

Une campagne Kickstarter pour leur court métrage d’horreur La main du druide atteint son objectif en seulement 30 heures.

« C’est fou, c’est quelque chose que nous n’avions pas prévu », a déclaré Oliver, le réalisateur et co-scénariste du film.

« Au début, nous prévoyions simplement de le faire sans budget », a déclaré Sawitsky, producteur et co-scénariste du projet.

La main du druide présente une distribution et une équipe qui sont jusqu’à présent presque entièrement basées en Saskatchewan.

Le tournage devrait débuter à la mi-août.

Le producteur et scénariste Jesse Sawitsky dessinera également l’art conceptuel du film en plus du storyboard. (Jesse Sawitsky)

Sawitsky a déclaré que plus Oliver et lui discutaient du projet avec d’autres personnes, plus ils réalisaient son potentiel.

« Nous avons eu beaucoup de gens qui se sont enthousiasmés à ce sujet », a déclaré Sawitsky.

Cette excitation les a amenés à créer le Kickstarter. Le projet a atteint son objectif de financement initial de 9 000 $ en seulement 30 heures.

« Au contraire, cela prouve à quel point les arts et la communauté artistique sont importants en Saskatchewan », a déclaré Oliver.

Il a déclaré que le succès de cet effort de collecte de fonds pourrait inspirer d’autres créateurs de la Saskatchewan à lancer leurs propres projets.

The Druid’s Hand est un court métrage d’horreur surnaturel qui suit l’histoire d’un prêtre ostracisé nommé Peter qui croit qu’il a la capacité de détecter les forces obscures. (Jesse Sawitsky)

La main du druide

La main du druide est un court métrage d’horreur qui suit l’histoire d’un prêtre ostracisé nommé Peter, un homme qui croit qu’il peut détecter des forces surnaturelles obscures vivant au sein de sa communauté de petite ville.

Peter fait appel à Cole, un homme qu’il a élevé, pour l’aider à détruire les restes d’un sacrifice rituel raté afin d’empêcher le mal d’émerger.

Le projet s’inspire de films tels que Cauchemar sur Elm Street (1984), Massacre à la tronçonneuse (1974), Ruine bleue (2013) et L’autopsie de Jane Doe (2016).

Il traitera des thèmes de « la peur théologique, la paranoïa et la conspiration ».

Nous essayons de faire quelque chose qui va effrayer les gens en 20 minutes ou moins. »– Mitch Olivier

Oliver est un cinéaste et scénariste en herbe qui anime le podcast de films d’horreur The Terror Table.

Sawitsky est professeur, artiste et batteur pour le groupe punk de Saskatoon Swayze.

Les deux se sont rencontrés il y a plus de dix ans « en jouant dans divers groupes punk, métal et hardcore autour de Saskatoon ».

Ils se sont liés par leur amour des films d’horreur et de la musique.

« Nous avons toujours voulu créer quelque chose qui sera réellement effrayant pour la Saskatchewan », a-t-il déclaré. « Nous n’essayons pas de faire un film loufoque avec nos amis dans notre jardin, nous essayons de faire quelque chose qui va effrayer les gens en 20 minutes ou moins. »

Le film est actuellement en phase de pré-production, les créateurs planifiant une liste de plans, collectant des fonds et mettant en place des hôtels pour les acteurs et les membres de l’équipe.

Une ancienne église servira de lieu de tournage pour le film. (Jesse Sawitsky)

Depuis que le projet a dépassé son objectif de financement initial de 9 000 $, un nouveau « objectif étendu » de 10 500 $ a été fixé. Si cela est atteint, Oliver et Sawitsky prévoient de sortir 66 copies VHS limitées de La main du druide en partenariat avec la société de diffusion vidéo de Saskatoon, Videonomicon.

Les copies à tirage limité correspondraient à l’esthétique du film d’horreur des années 80 qui a inspiré les cinéastes.

Cast et équipe

  • Mitch Oliver – co-scénariste et réalisateur, membre du comité de programmation du Festival du film fantastique de Saskatoon.
  • Jesse Sawitsky – co-scénariste et producteur, artiste, professeur et batteur pour Swayze. Sera également scénarisé et fournira des illustrations pour le film.
  • Tara Oliver – productrice et chef de projet. Supervise la planification, la pré-production et les finances.
  • Mitch Clarke – ancien combattant de l’UFC, acteur et professeur jouera « Peter » dans le film. Né à Saskatoon.
  • Dylan Hryciuk – directeur de la photographie, propriétaire et exploitant de Versa Films à Saskatoon. A remporté le clip vidéo de l’année aux Saskatchewan Music Awards en 2019 et 2020.
  • Sebas Thériault – graphiste, concevra les illustrations officielles et promotionnelles du film.
  • Skot Hamilton – programmeur de films, deux fois nominé aux prix Juno, composera la musique du film.
  • Jason Hamill – de Moose Jaw, monteur du film, a réalisé et produit des vidéoclips pour Swayze, travaille comme monteur dans l’industrie cinématographique de Vancouver.

La production du film aura lieu sur le territoire du Traité 6.

Le film devrait être présenté en avant-première au Broadway Theatre de Saskatoon.

#court #métrage #dhorreur #basé #Saskatchewan #atteint #lobjectif #financement #Kickstarter #heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *