TIFF 2021 : Cher Evan Hansen, Clifford the Big Red Dog ajouté à la programmation du festival

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:5 Minute, 30 Second

Le long métrage musical de Stephen Chbosky Cher Evan Hansen ouvrira le Festival international du film de Toronto hybride de cette année, les organisateurs vantant une expansion de la vitrine rétrécie de l’année dernière et un retour des tapis rouges et des paillettes en personne alors que les mesures frontalières pandémiques se relâchent.

Les organisateurs ont dévoilé mardi les premières sélections de créneaux de gala et de présentations spéciales de haut niveau pour la 46e édition, qui se déroulera du 9 au 18 septembre.

Les fonctionnalités étoilées récemment annoncées faisant des premières mondiales incluent Les yeux de Tammy Faye de Michael Showalter, le drame biographique du boxeur de Barry Levinson Le survivant et l’adaptation canadienne de Michael McGowan Tous mes petits chagrins. Ils font partie de plus de 100 films qui seront projetés numériquement et en personne dans les cinémas en plein air et en plein air du centre-ville, ainsi que dans certains lieux en personne, notamment le TIFF Bell Lightbox et le Roy Thomson Hall.

Le co-directeur et directeur artistique du TIFF, Cameron Bailey, a déclaré que le festival souhaitait organiser les galas et les présentations spéciales de cette année de la manière la plus sûre possible tout en ravivant l’excitation pré-pandémique.

Pourtant, les tapis rouges seront probablement plus petits que d’habitude et se tiendront à l’intérieur – un changement par rapport aux spectacles médiatiques extérieurs habituels qui attirent des hordes de fans à la recherche de câlins, de photos et d’autographes de célébrités.

L’annonce de mardi est intervenue un jour après que le gouvernement fédéral a déclaré que les citoyens américains et les résidents permanents entièrement vaccinés seraient autorisés à entrer au Canada à compter du 9 août. Les visiteurs du reste du monde seront autorisés à entrer au Canada à partir du 7 septembre.

Le co-directeur et directeur exécutif du TIFF, Joana Vicente, a déclaré qu’ils essayaient toujours de déterminer si la presse et l’industrie locales devront également être entièrement vaccinées et quels tests COVID-19 pourraient être nécessaires.

« Nous savons que tous ceux qui entreront au Canada devront être testés et avoir une preuve de vaccin, donc c’est déjà pris en charge », a déclaré Vicente lors d’une entrevue.

« Nous prenons simplement beaucoup en considération et déterminons quelles sont les bonnes mesures de sécurité et de santé. »

Sur cette photo non datée fournie par Dear Evan Hansen, la distribution nationale en tournée de la production scénique du spectacle se produit. (Matthew Murphy/La Presse Canadienne)

Steven Levenson adapté Cher Evan Hansen de son spectacle à succès primé aux Tony Awards, avec Ben Platt reprenant son rôle principal acclamé en tant qu’adolescent souffrant de trouble d’anxiété sociale.

Amy Adams, Julianne Moore et Kaitlyn Dever font partie des autres acteurs de l’histoire réalisée par Chbosky, connu pour son film et son roman Le monde de Charlie.

Le long métrage, qui sera présenté en première mondiale avec une présentation de gala au Roy Thomson Hall, suit les traces des précédents ouvreurs du TIFF remplis de musique, notamment Utopie américaine, Once Were Brothers : Robbie Robertson et le groupe, le documentaire de U2 Du ciel vers le bas et Partition : Une comédie musicale de hockey.

Bailey a dit pendant que Cher Evan Hansen couvre des sujets percutants, « ce n’est pas un film lourd ».

« C’est un film qui a tellement d’espoir, qui a ce beau score qui monte en flèche », a-t-il déclaré dans une interview mardi.

« Un excellent casting, une belle histoire et un ton avec lequel je pense que nous voulons commencer : nous avons traversé une année difficile, nous n’avons pas peur de faire face à des problèmes difficiles dans la vie, mais nous voulons nous concentrer sur le espoir. »

Le réalisateur chinois Zhang Yimou Une seconde, sur le lien entre un projectionniste itinérant et un prisonnier évadé, clôturera le festival.

« Il l’a installé dans les années 1970 et pendant la Révolution culturelle en Chine, à une époque où les films étaient vraiment l’un des rares moyens de divertir les gens en groupe », a déclaré Bailey.

« Et donc vous avez vraiment une idée, quand vous avez très peu d’autre, comment les films peuvent vous transporter et comment ils peuvent vous transformer. »

Vicente a déclaré que c’était l’un des thèmes du festival, après plus d’un an de fermetures dévastatrices des théâtres : « Rappeler simplement aux gens la magie de se réunir pour regarder un film et s’immerger. »

Gala, présentations spéciales annoncées

Le TIFF a annoncé mardi 10 galas et 22 présentations spéciales, dont Tous mes petits chagrins, basé sur le livre de Miriam Toews. Alison Pill et Sarah Gadon jouent dans l’adaptation d’un conte inspiré de la relation de l’auteur manitobaine avec sa sœur aînée et son père.

Parmi les autres premières mondiales récemment annoncées, citons Les yeux de Tammy Faye, avec Jessica Chastain dans le rôle de la télévangéliste Tammy Faye Bakker, et L’homme du milieu de Bent Hamer, une coproduction Norvège/Canada/Allemagne/Danemark avec les vedettes Canuck Don McKellar, Paul Gross et Rossif Sutherland.

Et puis il y a Walt Becker Clifford le grand chien rouge, une coproduction Canada/États-Unis/Royaume-Uni basée sur la série de livres pour enfants sur un chien roux géant.

« J’aime que les gens se disent ‘Quoi? »‘, a déclaré Bailey en riant à propos des réactions des médias sociaux à Clifford être dans l’alignement.

REGARDER | Bande-annonce du TIFF 2021 de Clifford le grand chien rouge :

« Clifford est juste super amusant. C’est vraiment aussi simple », a-t-il ajouté, notant qu’il s’agit d’une histoire bien connue avec « de grands effets visuels hollywoodiens » et une distribution de stars comprenant David Alan Grier comme voix de Clifford.

« Pour chaque famille qui a des enfants à la maison depuis longtemps et qui a manqué de les emmener dans une aventure sur grand écran, ceci est pour vous. »

Parmi les titres annoncés précédemment pour des présentations de gala en première mondiale, citons le documentaire de la cinéaste américaine Alison Klayman Déchiqueté, sur l’auteure-compositrice-interprète d’Ottawa Alanis Morissette.

Le TIFF a déclaré avoir ajouté le Scotiabank Theatre Toronto à ses salles de projection pour les cinq premiers jours du festival, et présentera également des films au Princess of Wales Theatre et au Cinesphere Theatre à la Place de l’Ontario.



#TIFF #Cher #Evan #Hansen #Clifford #Big #Red #Dog #ajouté #programmation #festival

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *