Nouvelle «  taxe Netflix  » pour les Manitobains dans le cadre du dernier budget provincial

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 58 Second

Les Manitobains paieront bientôt plus pour les abonnements Netflix et Spotify, entre autres.

À compter de décembre, les services de diffusion en continu, l’hébergement en ligne et les marchés en ligne devront facturer la taxe de vente provinciale, a annoncé la province dans le cadre de son budget 2021-2022, qui a été dévoilé mercredi.

La nouvelle mesure fiscale – souvent appelée «taxe Netflix» – devrait rapporter 8,8 millions de dollars supplémentaires cet exercice et 26,5 millions de dollars au cours de sa première année complète de mise en œuvre.

Cela signifiera un séjour dans une location Airbnb au Manitoba, un abonnement mensuel à un service de streaming ou l’achat de produits auprès de vendeurs tiers sur des sites tels qu’Amazon ou Best Buy seront soumis à la TVP de 7% du Manitoba.

Cela signifie qu’un abonné Netflix avec un forfait mensuel standard de 14,99 $ paiera 90 cents supplémentaires par mois, soit environ 11 $ par an, pour le service.

Une taxe plus juste: premier

Le premier ministre Brian Pallister a déclaré que cette décision rend la structure fiscale plus équitable, de sorte que toutes les entreprises – qu’elles soient locales ou internationales – sont sur un pied d’égalité.

« La structure actuelle était un tour gratuit pour certains et un avantage injuste supplémentaire pour d’autres », a déclaré Pallister après la publication du budget mercredi.

«Il a été déclaré que je n’aime pas les impôts élevés – et je pense que c’est probablement vrai en général – mais ce que je [also] n’aime pas les impôts injustes. « 

Le premier ministre Brian Pallister a déclaré que la nouvelle taxe créait des règles du jeu plus équitables pour toutes les entreprises. (David Lipnowski / La Presse canadienne)

Plus tôt dans la journée, le ministre des Finances, Scott Fielding, a également déclaré que les nouvelles taxes étaient justes, mentionnant spécifiquement les hôtels locaux, qui ont été durement touchés par la pandémie.

Il est injuste qu’ils doivent concurrencer les locations Airbnb qui ne facturent actuellement pas de taxe de vente, a déclaré Fielding.

« Si vous parvenez à uniformiser les règles du jeu, cela profitera à certains acteurs locaux. »

Les Manitobains payaient auparavant la taxe de vente lorsqu’ils apportaient des produits directement auprès de détaillants en ligne, mais les vendeurs tiers sur ces sites n’avaient pas eu à percevoir la TVP jusqu’à présent.

REGARDER | Le premier ministre Brian Pallister explique pourquoi son gouvernement va introduire une «  taxe Netflix  »:

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a reconnu mercredi que la décision de son gouvernement d’ajouter la TVP aux services en ligne tels que Netflix dans le budget 2021-2022 rendrait ces services plus chers pour certains Manitobains, mais a déclaré que cela rendrait le système fiscal global plus équitable. 0:57

Cela signifiera également que la TVP sera ajoutée aux produits achetés sur des marchés en ligne comme Etsy, si la personne vend plus de 10 000 $ de marchandises par an et est enregistrée.

Les ventes privées organisées via des sites comme Kijiji ou Facebook Marketplace ne seront pas soumises à la taxe.

Certaines personnes qui finiront par payer plus se disent d’accord avec la nouvelle taxe. CBC s’est entretenu mercredi avec plusieurs Manitobains à La Fourche, qui ont tous dit qu’ils étaient prêts à payer un peu plus pour les services de diffusion en continu.

«Je ne pense pas que ce soit vraiment un gros problème», a déclaré Tyler Duncan, de la nation crie de Norway House.

« Si nous contribuons à l’économie, c’est une bonne chose, et si nous ne payions pas d’impôts sur Netflix auparavant, alors nous devrions probablement le faire. »

Tyler Duncan dit qu’il est d’accord avec l’idée de payer un peu plus pour Netflix pour aider à stimuler l’économie provinciale. (Austin Grabish / CBC)

La TVP est déjà collectée sur des services de streaming comme Crave car ils ont déjà une présence physique au Canada. Les utilisateurs d’Amazon Prime payaient déjà la TVP parce que l’entreprise la collectait volontairement et la versait à la province.

En vertu des règles actuelles au Manitoba, les entreprises numériques établies à l’étranger qui n’ont pas de présence physique dans la province peuvent vendre des biens et des services sans facturer la taxe de vente provinciale ou la taxe de vente fédérale.

La Colombie-Britannique, la Saskatchewan et le Québec exigent déjà que les fournisseurs de services numériques étrangers s’inscrivent et perçoivent la taxe de vente provinciale sur les services.

Le gouvernement fédéral a signalé sa déclaration économique d’automne il prévoyait d’obliger les multinationales à percevoir la TPS ou la taxe de vente harmonisée (TVH) sur les produits et services numériques à compter de juillet 2021.

Cette décision devrait rapporter 1,2 milliard de dollars de plus en revenus à Ottawa au cours des cinq prochaines années.

#Nouvelle #taxe #Netflix #pour #les #Manitobains #dans #cadre #dernier #budget #provincial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *