L’école de journalisme de Ryerson renommera ses publications à la lumière du rôle de l’homonyme dans le système des pensionnats indiens

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 12 Second

L’école de journalisme de l’Université Ryerson a annoncé qu’elle renommerait deux de ses publications après des conversations avec des étudiants qui, selon l’école, pensaient que «l’horrible héritage» du système des pensionnats était trop important pour continuer à utiliser le nom Ryerson dans leurs en-têtes.

Le département a déclaré dans un communiqué qu’il modifierait le nom du magazine Ryerson Review of Journalism et du journal The Ryersonian pour supprimer la référence à Egerton Ryerson.

L’école affirme qu’Egerton Ryerson était « incontestablement » l’un des architectes du système des pensionnats.

La déclaration intervient un jour après qu’une statue de Ryerson a été recouverte de peinture rouge et de graffitis, avec les mots « Dig them up » et « 215 ». Plusieurs paires de chaussures ont également été placées autour de la statue comme symbole des 215 enfants dont les restes ont été retrouvés par radar sur le site d’un ancien pensionnat de Kamloops, en Colombie-Britannique.

La déclaration intervient un jour après qu’une statue d’Egerton Ryerson a été recouverte de peinture rouge et de graffitis, avec les mots « Dig them up » et « 215 ». (Paul Smith/CBC)

L’école de journalisme indique qu’un nouveau comité a été formé pour impliquer les étudiants dans le processus de renommage des titres et soutenir les créatifs autochtones dans la conception.

L’école dit que son objectif est d’avoir de nouveaux noms pour le journal et le magazine à l’automne.

#Lécole #journalisme #Ryerson #renommera #ses #publications #lumière #rôle #lhomonyme #dans #système #des #pensionnats #indiens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *