Le Royal Winnipeg Ballet prévoit des représentations en personne à partir d’octobre

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 36 Second

Les danseurs du Royal Winnipeg Ballet pourraient bientôt entendre les bruits étouffés des gens assis dans les sièges alors que la compagnie prévoit de lever le rideau devant un public en direct plus tard cette année.

Alors que les taux de vaccination augmentent et que les restrictions de santé publique s’assouplissent progressivement, la compagnie de ballet espère ramener les gens dans la salle de concert Centennial pour la 82e saison de la compagnie, qui ouvrira ses portes le 14 octobre après plus d’un an sans public.

« Nous espérons tellement pouvoir le faire fonctionner et nous croyons que nous le pouvons », a déclaré le directeur artistique et chef de la direction, André Lewis, à l’émission de radio matinale de CBC Manitoba. Informations Radio.

« Ce sera une route difficile, mais nous savons que nous voulons le faire pour les membres de notre public. »

La saison proposera un mélange de performances en direct et numériques.

Certaines des représentations comprendront un répertoire mixte, ce qui nécessite moins de personnes dans les coulisses, a déclaré Lewis.

La saison débutera avec Perpetual Motion, initialement prévu pour la 80e saison du RWB, qui présentera deux œuvres, Rodeo et Septième Symphonie.

Elle sera suivie d’une représentation de Casse-Noisette, un incontournable des fêtes de fin d’année. La belle au bois dormant aura lieu en février suivi de Une histoire de Cendrillon en mai.

Les ordonnances sanitaires actuelles exigent que toutes les compagnies de danse, de théâtre et de musique restent fermées aux représentations publiques.

Lewis espère que d’ici la saison des vacances, les taux de vaccination auront atteint le point où ces restrictions pourront être levées.

« Le vaccin aura un impact significatif sur notre capacité à le faire. Je pense que lorsque nous atteignons, disons, 70, 75 pour cent, 80 pour cent de vaccination – ce que nous espérons se produira – que la sécurité de tout le monde sera très prise en considération. »

Depuis que COVID-19 a forcé le ballet à annuler les représentations en direct en mars de l’année dernière, le RWB s’est contenté des représentations numériques de Le lac des cygnes et La flûte magique.

Les représentations prévues incluent la Belle au bois dormant et Une histoire de Cendrillon. (Kristen Sawatzky/Royal Winnipeg Ballet)

Malgré le défi de passer aux performances en ligne, il y avait un avantage pour le public, a déclaré Lewis.

« Le numérique vous offre des possibilités et des angles que vous n’auriez pas. Vous obtenez une place au premier rang pour chaque performance », a-t-il déclaré.

Compte tenu de l’incertitude quant à l’évolution que la pandémie pourrait prendre au cours des prochains mois, la compagnie de ballet a mis en place des plans d’urgence pour mettre les représentations en ligne si nécessaire.

« Il y a tellement de questions sans réponse. Et si la salle de concert ne pouvait pas fonctionner ? dit Lewis.

« Notre plan A est d’être de retour à la salle de concert avec un public là-dedans et de faire, comme on dit, tout le mois. »

En attendant, Lewis encourage les fans à acheter leurs billets et à planifier un retour cet automne.

#Royal #Winnipeg #Ballet #prévoit #des #représentations #personne #partir #doctobre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *