L’avocat commis d’office de Britney Spears dépose des documents pour démissionner de la tutelle

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 9 Second

L’avocat commis d’office de Britney Spears a déposé mardi des documents pour démissionner de sa tutelle. Il s’agit de la dernière de plusieurs mesures de ce type qui ont résulté des commentaires de la chanteuse pop devant le tribunal dénonçant l’arrangement juridique qui contrôle son argent et ses affaires.

Samuel Ingham III a déposé des documents devant la Cour supérieure de Los Angeles demandant que le tribunal nomme Spears un nouvel avocat et que sa démission prenne effet dès que cela se produirait.

Lors de son discours du 23 juin devant le tribunal – dans lequel elle a condamné la tutelle et a demandé à la juge Brenda Penny d’y mettre fin – Spears a critiqué Ingham et a déclaré qu’elle souhaitait que le tribunal lui permette d’engager un avocat de son choix.

La semaine dernière, Bessemer Trust, la société de gestion immobilière à laquelle Spears avait demandé de remplacer son père en tant que conservateur de ses finances, a déposé ses propres documents se retirant de l’affaire. Le dossier indiquait que les circonstances avaient changé après les commentaires de Spears devant le tribunal le 23 juin.

Lors d’une audience en novembre, Penny a rejeté la demande de Spears de faire remplacer entièrement son père James Spears, mais a déclaré que lui et Bessemer Trust pourraient travailler ensemble en tant que co-conservateurs de ses finances.

Et dans un lundi une lettre obtenue par la publication de l’industrie du divertissement Deadline, le manager de longue date de Britney Spears, Larry Rudolph, a également démissionné, affirmant qu’elle n’avait pas l’intention de reprendre sa carrière après une interruption de 2 ans et demi qui l’a laissé sans travail à faire pour sa.

Avocat chevronné en matière d’homologation, Ingham a été pendant des années une figure largement silencieuse de la tutelle, du moins publiquement, mais est devenu un défenseur plus virulent de Britney Spears à partir de l’année dernière. Ses déclarations au tribunal selon lesquelles elle craignait son père et ne reprendrait pas sa carrière tant qu’il aurait le pouvoir sur celle-ci constituaient une première fissure dans le consensus présumé parmi les personnalités impliquées dans la tutelle.

Lors de l’audience du 23 juin, Ingham a déclaré que Britney Spears ne lui avait pas demandé de déposer une requête pour mettre fin à la tutelle, mais a déclaré qu’il s’attendait à ce qu’elle le fasse bientôt. Dans ses remarques critiques envers Ingham, Spears a déclaré lors de l’audience qu’elle ne savait pas qu’elle pouvait déposer une telle pétition, et elle ne l’a toujours pas fait.

#Lavocat #commis #doffice #Britney #Spears #dépose #des #documents #pour #démissionner #tutelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *