Des écrivains de 4 continents remportent le prix international du booker de 86 000 $ pour la fiction

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 29 Second

L’écrivain chinois Can Xue et l’écrivain kenyan Ngugi wa Thiong’o, tous deux prétendants au prix Nobel de littérature, figurent parmi les nominés pour le prix international du livre de fiction.

Le International Booker Prize, d’une valeur de 50 000 £ (86 633,25 $ CAN), est décerné chaque année à un livre traduit en anglais et publié au Royaume-Uni ou en Irlande. Il est organisé parallèlement au Booker Prize pour la fiction de langue anglaise.

Can Xue’s Je vis dans les bidonvilles et Ngugi’s Les neuf parfaits: l’épopée de Gikuyu et Mumbi font partie des 13 livres de la liste cette année.

La liste annoncée mardi 30 mars 2021 présente des œuvres de quatre continents, dont La guerre des pauvres par le Français Eric Vuillard, En mémoire de mémoire par l’écrivain russe Maria Stepanova, Les dangers du tabagisme au lit par l’Argentine Mariana Enriquez et Détail mineur par l’auteur palestinien Adania Shibli.

125 livres ont été soumis pour examen cette année.

L’écrivaine et historienne britannique Lucy Hughes-Hallett, qui dirige le jury, a déclaré qu’un thème de beaucoup de livres était « la migration – sa douleur, mais aussi l’interdépendance fructueuse du monde moderne ».

« Les auteurs traversent les frontières, tout comme les livres, refusant de rester dans des catégories rigoureusement séparées. Nous avons lu des livres qui étaient comme des biographies, comme des mythes, comme des essais, comme des méditations, comme des œuvres d’histoire – chacun transformé en œuvre de fiction par l’énergie créatrice de l’imagination de l’auteur.  »

Le reste du jury est composé d’écrivain et journaliste éthiopien canadien Aida Edemariam, Le professeur et historien britannique Olivette Otele, l’écrivain britannique indien Neel Mukherjee et le poète et traducteur britannique hongrois George Szirtes.

Les six finalistes devraient être dévoilés le 22 avril et le gagnant le 2 juin.

La longue liste complète est:

  • Je vis dans les bidonvilles par Can Xue, traduit du chinois par Karen Gernant et Chen Zeping
  • La nuit, tout le sang est noir par David Diop, traduit du français par Anna Mocschovakis
  • Le champ de poiriers par Nana Ekvtimishvili, traduit du géorgien par Elizabeth Heighway
  • Les dangers du tabagisme au lit par Mariana Enríquez, traduit de l’espagnol par Megan McDowell
  • Quand nous cessons de comprendre le monde par Benjamín Labatut, traduit de l’espagnol par Adrian Nathan West
  • Les neuf parfaits: l’épopée Gikuyu et Mumbi par Ngũgĩ wa Thiong’o, traduit de Gikuyu par l’auteur
  • Les employés par Olga Ravn, traduit du danois par Martin Aitken
  • Frère d’été par Jaap Robben, traduit du néerlandais par David Doherty
  • Un inventaire des pertes par Judith Schalansky, traduit de l’allemand par Jackie Smith
  • Détail mineur par Adania Shibli, traduit de l’arabe par Elisabeth Jaquette
  • En mémoire de mémoire par Maria Stepanova, traduit du russe par Sasha Dugdale
  • Misère par Andrzej Tichý, traduit du suédois par Nichola Smalley
  • La guerre des pauvres par Éric Vuillard, traduit du français par Mark Polizzotti

Avec des fichiers de CBC Books.

#Des #écrivains #continents #remportent #prix #international #booker #pour #fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *