Un joueur russe arrêté pour trucage de matchs à Roland-Garros 2020

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 44 Second

Une joueuse de tennis russe soupçonnée d’avoir truqué des matchs l’année dernière a été arrêtée lors des Internationaux de France de cette année, a déclaré vendredi son avocat à l’Associated Press.

La joueuse, la 765e de Russie Yana Sizikova, a nié les allégations, selon son avocat, Frédéric Belot. Il a déclaré à l’Associated Press que Sizikova souhaitait porter plainte pour diffamation.

Le parquet de Paris a confirmé à l’AP qu’une « joueuse internationale féminine » était en garde à vue, mais il ne l’a pas identifiée. Elle a été interpellée jeudi soir pour des chefs d’inculpation de « corruption sportive et escroquerie organisée pour des faits susceptibles d’avoir été commis en septembre 2020 », a indiqué le parquet.

Une enquête a été ouverte en octobre dernier par une unité de police française spécialisée dans les paris frauduleux et les matchs truqués. Il a déjà travaillé avec les autorités belges enquêtant sur des matchs suspects aux niveaux inférieurs du tennis professionnel.

L’avocat dit que Sizikova est « extrêmement choquée »

La fédération française de tennis a déclaré qu’elle ne pouvait pas fournir de plus amples informations car l’enquête est en cours.

L’Agence internationale pour l’intégrité du tennis (ITIA), qui enquête sur le trucage de matchs dans le sport, a refusé de commenter les détails de l’affaire, mais a déclaré dans un message à l’AP qu' »il y a eu une liaison continue entre l’ITIA et les forces de l’ordre dans France. »

S’adressant à l’AP lors d’un entretien téléphonique, son avocat a déclaré que Sizikova était « extrêmement choquée ».

« Elle a été placée en garde à vue comme une criminelle. Elle dit qu’elle est innocente et ne voulait pas que je l’assiste lors de son interrogatoire car elle se considère comme une victime », a déclaré Belot.

Le match de Roland Garros n’a pas été précisé

Belot a déclaré qu’il n’avait commencé à représenter Sizikova que vendredi après avoir été approché par les parents du joueur. Il a déclaré que Sizikova avait contacté l’ITIA lorsque l’affaire a été ouverte l’année dernière pour nier tout acte répréhensible.

Le bureau du procureur a déclaré que l’enquête était centrée sur des soupçons concernant un match à Roland-Garros l’année dernière. Il n’a pas précisé le match. Le journal allemand Die Welt et le quotidien sportif français L’Equipe ont déclaré à l’époque qu’il y avait des schémas de paris suspects lors du premier tour d’un match de double féminin le 30 septembre.

Ce jour-là, Sizikova et sa partenaire Madison Brengle des États-Unis ont joué sur le court no 10 contre les joueuses roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria Tig. Sizikova a été brisée pour aimer servir dans le cinquième jeu du deuxième set, au cours duquel elle a commis deux doubles fautes.

Le Parisien a rapporté vendredi que des dizaines de milliers d’euros avaient été pariés avec plusieurs opérateurs dans différents pays sur les joueurs roumains qui remportaient ce match.

Le journal a indiqué que Sizikova, 26 ans, classé 101e en double, a été arrêté jeudi après avoir perdu au premier tour du tournoi de double à Roland-Garros. Le journal a déclaré que les autorités avaient fouillé la chambre d’hôtel de Sizikova.

L’Open de France de l’année dernière, retardé en raison de la pandémie de coronavirus, s’est joué fin septembre et début octobre.

#joueur #russe #arrêté #pour #trucage #matchs #RolandGarros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *