Sergio Perez remporte le Grand Prix d’Azerbaïdjan de F1 après la chute de Verstappen en tête

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 10 Second

Sergio Perez a remporté le Grand Prix d’Azerbaïdjan lors d’une fusillade de deux tours après la chute du leader du championnat Max Verstappen alors qu’il menait avec une défaillance de pneu et Lewis Hamilton a dévié en essayant de remporter la victoire au redémarrage arrêté.

Verstappen était à quatre tours d’une deuxième victoire consécutive dimanche lorsque sa Red Bull a soudainement percuté le mur avec une crevaison de son pneu arrière gauche. Le Néerlandais est descendu de sa voiture, a inspecté le pneu et lui a donné un coup de pied de colère avant de piétiner avec dégoût face à l’échec qui a changé la course.

« Est ce qu’il va bien? » son rival radio et septuple champion Hamilton à Bakou.

Verstappen allait bien, mais Red Bull était furieux qu’une deuxième panne de Pirelli ait demandé un arrêt de la course pour autoriser les changements de pneus pour des raisons de sécurité. Lance Stroll du Canada avait chuté plus tôt après sa propre défaillance inattendue de pneu.

REGARDER | Stroll de Montréal s’éloigne de l’accident :

Lance Stroll s’est écrasé dimanche lors du Grand Prix de F1 d’Azerbaïdjan après que son pneu arrière gauche est tombé à plus de 300 kilomètres à l’heure et a pu s’éloigner de l’épave. 2:11

La Formule 1 a signalé la course et a amené le peloton jusqu’à la voie des stands, puis a décidé de reprendre avec un départ arrêté pour un sprint de deux tours jusqu’à l’arrivée.

Perez était le leader, mais Hamilton l’a dépassé dans sa tentative de remporter la course et de reprendre l’avance aux points de Verstappen. Mais il n’a pas réussi à freiner dans le premier virage et sa Mercedes a dérapé. Hamilton a chuté à la 15e place, brisant une séquence de 54 courses consécutives pour remporter une position aux points.

« Tellement désolé, les gars », a-t-il dit à l’équipe. Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré à la chaîne de télévision allemande Sky Sport que les freins avant ne répondaient pas et que l’équipe ne savait pas encore pourquoi.

Le quadruple champion Sebastian Vettel a pris la deuxième place pour donner à Aston Martin son tout premier podium en F1 dans une course impressionnante après s’être qualifié 11e. Il s’agissait du meilleur résultat de Vettel depuis 2019. Pierre Gasly a terminé troisième pour AlphaTauri alors que les trois pilotes ont fait leur premier podium cette saison.

Le drapeau rouge dimanche était le deuxième de la saison suite à une chute entre Valtteri Bottas et George Russell à Imola en avril, et la plus longue suspension depuis la chute enflammée de Romain Grosjean à Bahreïn en novembre dernier a provoqué un arrêt de plus d’une heure.

‘Fantastique journée’

C’était la deuxième victoire en carrière de Perez, qui en est à sa première saison avec Red Bull. Cela a quelque peu sauvé la course pour l’équipe qui se dirigeait vers un doublé avant que le pneu de Verstappen ne tombe en panne. Verstappen a conservé une avance de quatre points sur Hamilton au classement; Perez a grimpé à la troisième place.

Le Grand Prix d’Espagne 2016 était la dernière fois que les deux meilleurs pilotes du classement du championnat n’ont pas réussi à marquer des points.

« Je suis tellement, tellement heureux. Tout d’abord, je dois dire que je suis vraiment désolé pour Max car il a fait une course formidable », a déclaré Perez. « Nous allions faire un doublé ensemble, mais au final, c’était quand même une journée fantastique pour nous et heureusement, nous avons quand même pu terminer la course. »

Charles Leclerc a commencé en pole pour Ferrari mais n’a pas pu reproduire son rythme de qualification et a rapidement été dépassé par Hamilton et les deux voitures Red Bull. Un arrêt au stand lent pour Hamilton – retenu par l’équipe parce que Gasly passait devant son stand – a permis à Verstappen et à Perez de devancer Hamilton.

Verstappen a ensuite conservé le contrôle et se dirigeait vers la victoire jusqu’à ce qu’il soit aveuglé par la défaillance d’un pneu.

Leclerc a finalement terminé quatrième après avoir perdu un combat avec Gasly pour la dernière place du podium. Lando Norris a pris la cinquième place pour McLaren, quelques heures après que l’équipe a annoncé le décès de l’investisseur de longue date Mansour Ojjeh à l’âge de 68 ans.

Fernando Alonso a terminé sixième pour Alpine et le coéquipier de Gasly, Yuki Tsunoda, a terminé septième, meilleur en carrière.

Carlos Sainz a terminé huitième pour Ferrari après s’être remis d’une sortie de piste et Daniel Ricciardo a terminé neuvième pour donner à McLaren une journée de double points. La 10e place de Kimi Raikkonen pour Alfa Romeo était son premier pointage depuis le 1er novembre.

Le coéquipier de Hamilton, Bottas, n’a jamais été en lice après s’être qualifié 10e et a terminé 12e après avoir été dépassé par les deux voitures Alfa Romeo. Mercedes n’a pas réussi à marquer un point pour la première fois depuis 2018.

#Sergio #Perez #remporte #Grand #Prix #dAzerbaïdjan #après #chute #Verstappen #tête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *