Ottawa s’apprête à approuver l’exemption de voyage de la LNH qui nécessite des tests stricts et des bulles d’hôtel

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 55 Second

Le gouvernement fédéral est sur le point d’approuver une exemption de voyage pour les éliminatoires de la Coupe Stanley qui permettrait aux équipes américaines d’entrer au Canada si elles adhèrent à un régime strict de tests COVID-19 quotidiens et restent dans une bulle qui comprend les hôtels des équipes et l’arène.

Plusieurs sources fédérales affirment que l’exemption permettrait au vainqueur de la division entièrement canadienne de la LNH et à son adversaire américain de traverser la frontière sans quarantaine pendant les demi-finales et les finales de la Coupe Stanley. Une annonce officielle pourrait intervenir dès cette semaine.

Les premiers détails de l’exemption de voyage potentielle ont été rapportés pour la première fois par TSN et La Presse canadienne.

Des sources fédérales ont déclaré à CBC News que toutes les provinces où des équipes canadiennes participent toujours aux séries éliminatoires ont approuvé le plan. Il a encore besoin du feu vert des responsables fédéraux de la santé avant d’atterrir sur le bureau du ministre fédéral de l’Immigration Marco Mendicino pour approbation finale.

Dans un courriel à La Presse canadienne, le sous-commissaire de la LNH, Bill Daly, a déclaré : « C’est un travail en cours.

Une source fédérale insiste sur le fait que le risque pour la santé du public canadien est faible. Les taux de vaccination sont élevés parmi les joueurs de la LNH et les groupes itinérants qui accompagnent les équipes. Il y aura des exigences de test fréquentes pour tous les joueurs et les équipes seront obligées de faire des bulles entre les hôtels des équipes et les patinoires lorsqu’elles seront au Canada.

Ces règles s’ajoutent aux autres mesures de santé publique que la LNH a imposées aux équipes pour la durée de la saison.

Les Maple Leafs de Toronto accueillent les Canadiens de Montréal lundi soir dans un match décisif pour la série 7. Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a annoncé lundi que 550 travailleurs de la santé entièrement vaccinés seraient autorisés à assister au match.

Le vainqueur de ce match affrontera les Jets de Winnipeg dans la finale de la division Nord. Le vainqueur de cette série affrontera l’un des trois vainqueurs de la division américaine en demi-finale de la ligue. Les deux vainqueurs des demi-finales s’affronteront pour la coupe Stanley.

S’il est approuvé, cela marquerait la première fois qu’un voyage transfrontalier régulier se produit dans la LNH au milieu de la pandémie de COVID-19. L’été dernier, la LNH a conclu sa saison avec des plaques tournantes à Toronto et à Edmonton, toutes les équipes américaines traversant la frontière une seule fois avant de partir.

Le personnel de la LNH a obtenu une dispense spéciale avant la date limite des échanges de cette année en avril pour ne purger qu’une quarantaine de sept jours. Le gouvernement fédéral a également accordé une exemption à la période de quarantaine obligatoire de 14 jours pour que les joueurs de la LNH et le personnel des équipes reviennent au Canada pour un camp d’entraînement pour des « motifs d’intérêt national » en décembre.

Déménagement aux États-Unis également envisagé par la ligue

La LNH a placé les sept équipes canadiennes dans une division, et elles se sont affrontées exclusivement pour éviter les déplacements transfrontaliers cette saison.

La ligue avait déclaré qu’elle envisageait de faire déménager le vainqueur de la division canadienne aux États-Unis pour les deux derniers tours si elle ne pouvait pas obtenir l’approbation du gouvernement.

Dans une série éliminatoire au meilleur des sept, une équipe accueille traditionnellement les matchs 1, 2, 5 et 7 et l’autre accueille les matchs 3, 4 et 6.

D’autres équipes sportives professionnelles canadiennes ont dû déménager aux États-Unis pour éviter les déplacements transfrontaliers.

Les Blue Jays de Toronto de la Ligue majeure de baseball ont commencé leur saison en jouant des matchs à domicile à Dunedin, en Floride, et appelleront Buffalo, NY, à domicile à partir de mardi.

Le Toronto FC de la Major League Soccer, le CF Montréal et les Whitecaps de Vancouver ont déménagé à Orlando, Fort Lauderdale, en Floride, et Sandy, en Utah, respectivement.

Les Toronto Arrows de la Major League Rugby sont maintenant basés à Marietta, en Géorgie, tandis que les Toronto Raptors de la NBA ont récemment terminé leur saison à Tampa, en Floride.

Dans la LNH, les équipes américaines ont été autorisées à avoir des foules tout au long des éliminatoires. Le Tricolore est devenu la première équipe canadienne à accueillir une foule samedi lorsque 2 500 partisans les ont vus battre les Leafs en prolongation.

Cette foule était nettement plus petite que celles autorisées dans la plupart des salles américaines.

#Ottawa #sapprête #approuver #lexemption #voyage #LNH #qui #nécessite #des #tests #stricts #des #bulles #dhôtel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *