Morikawa mène tôt au Memorial alors que la journée est suspendue par la pluie

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 48 Second

Collin Morikawa a obtenu un autre résultat favorable à Muirfield Village sur un terrain de golf qui avait un aspect et un son très différent de celui de sa victoire l’an dernier.

Morikawa a ressenti les bonnes vibrations d’un vieux putter et a affiché un score de 6 sous 66 dans des conditions adoucies par la pluie jeudi matin au Memorial. Cela lui a donné une avance d’un coup sur Adam Long parmi les premiers partants, avec Xander Schauffele dans le groupe à deux coups de retard.

Nick Taylor, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a réussi un tir de moins de 68 à 4 pour remporter une part de la troisième place.

Le temps était suffisamment mauvais pour que le premier tour soit suspendu deux fois, avec seulement la moitié du peloton terminant le tour.

Pour Morikawa, le nom du tournoi est également différent. Il a remporté une éliminatoire à Muirfield Village l’année dernière dans le Workday Charity Open, un événement unique pour remplacer le John Deere Classic annulé en cas de pandémie.

REGARDER | Morikawa prend une avance d’un coup à Memorial avant que la pluie n’interrompe le jeu :

Avant que la pluie ne suspende le jeu pour la journée, Collin Morikawa a terminé son premier tour à 6-moins de 66 pour une avance de 1 coup sur son compatriote américain Adam Long. 1:04

Mais il y a un niveau de confort sur le parcours construit par Jack Nicklaus, peu importe combien il a été rénové et remodelé. Et c’était bruyant jeudi car le tournoi a laissé au moins 25 pour cent de la capacité des fans sur le parcours.

Jon Rahm est le champion en titre au Memorial et a fait face à un test beaucoup plus fort. Nicklaus savait qu’il allait refaire les fairways et les greens, alors il les a laissés partir pour le Memorial et les conditions étaient aussi difficiles qu’un US Open.

Rahm a bien fait dans les conditions molles avec un 69, à égalité avec le champion du British Open Shane Lowry, Justin Thomas et Rickie Fowler, qui a besoin d’une deuxième place pour entrer dans le top 60 du classement mondial et éviter les qualifications à l’US Open lundi.

Jordan Spieth, Bryson DeChambeau et Rory McIlroy n’ont pas dépassé quelques trous avant que le temps n’arrête tout. Ils devaient revenir vendredi matin pour terminer le premier tour, puis repartir pour le deuxième tour.

Les prévisions étaient meilleures pour le reste de la semaine, et l’obscurité ne s’installe que vers 21 heures.

Ce qui a rendu le tour de Schauffele intéressant, c’est qu’il a utilisé la méthode controversée du verrouillage du bras pour putt. C’est un putter qu’il n’a que depuis une semaine environ. Il fait partie des meilleurs putting statistiquement. Et il pense que le style de putting devrait être interdit.

C’est la méthode utilisée par DeChambeau, Matt Kuchar et Will Zalatoris, entre autres. La plupart des joueurs pensent que ce n’est pas différent d’ancrer le long putter contre le sternum, un style que le R&A et l’USGA ont interdit.

Mais si les décideurs le permettent, Schauffele pense qu’il pourrait aussi bien faire de même.

Kuchar, quant à lui, s’est retiré à l’âge de 9 ans après 14 trous pour ce que le PGA Tour a décrit comme une blessure à l’avant-bras gauche.

#Morikawa #mène #tôt #Memorial #alors #journée #est #suspendue #par #pluie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *