Lexi Thompson utilise une manche sans faute pour prendre la tête de l’US Women’s Open

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 58 Second

Lexi Thompson avait besoin de reprendre ses esprits avant de pouvoir reprendre son jeu de golf et est maintenant en mesure de remporter sa première deuxième majeure en carrière.

Thompson a tiré un 5-moins de 66 sans bogey samedi pour prendre la tête de la ronde finale de l’US Women’s Open pour la première fois de sa carrière avec une avance d’un coup sur l’adolescente Yuka Saso.

« Je n’ai pas joué selon mes standards et ce dont j’avais besoin et je viens de réaliser que je devais changer d’état d’esprit », a déclaré Thomson. « Cela ne faisait que me blesser. Évidemment, j’avais besoin de travailler sur certaines choses techniques dans mon jeu et tout, mais le côté mental me touchait vraiment. Je le prenais juste beaucoup trop au sérieux et je pensais que Lexi dépendait de mon score. « 

Thompson a déclaré qu’elle travaillait à nouveau avec l’entraîneur de performance John Denney pour ne pas s’attarder sur les erreurs, bien qu’elle en ait commis peu samedi alors qu’elle était la première joueuse de la semaine à faire la normale ou mieux sur chaque trou de la ronde.

Cela l’avait placée en tête à 7 ans avant le tour final d’un majeur pour la première fois depuis 2017, lorsque son avantage après 54 trous à l’ANA Inspiration a été effacé dimanche lorsqu’elle a été pénalisée de quatre coups après qu’un téléspectateur a vu qu’elle avait égaré sa balle marquée au troisième tour.

Thompson a quand même réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires contre So Yeon Ryu, mais elle a perdu et n’a pas pu ajouter au titre ANA Inspiration 2014 qu’elle a remporté pour son premier majeur.

Thompson a disputé une manche presque sans faute samedi à la recherche de son premier titre à l’US Women’s Open lors de son 15e essai après avoir concouru pour la première fois en tant qu’amatrice de 12 ans en 2007. Elle a terminé quatre fois parmi les 10 premières à l’US Women’s Open, dont une coureuse. -il y a deux ans à Charleston.

Thompson a rôdé dans le classement toute la semaine, en tirant 69 jeudi et 71 au deuxième tour avant de tirer le tour le plus bas de sa carrière lors de ce tournoi samedi.

Elle a commencé à faire une course avec trois birdies, dont un sur le numéro 9 après avoir frappé son coup de départ dans la deuxième coupe de rough. Elle a quand même réussi à monter sur le green et a réussi un putt de 20 pieds pour passer à 5 sous.

Thompson a ajouté un autre long putt pour birdie sur le no 14 et a atteint le green au 17e par-5 en deux coups avant de deux putts pour le birdie et la tête. Elle a sauvé la normale avec un putt de 3 pieds à 18 ans après avoir frappé son coup de départ dans le rough et son approche derrière le green.

« Je l’ai bien frappé toute la journée, j’ai fait quelques bons putts là-bas », a-t-elle déclaré. « C’est une question de patience sur ce parcours de golf parce qu’il va y avoir de mauvais coups et que vous allez manquer des fairways, donc vous n’avez qu’à vous tromper au pire et sortir du trou et passer au suivant. »

Saso a fait des bogeys consécutifs sur les neuf derniers pour perdre la tête avant de récupérer avec un birdie au 17e par-5 pour revenir à 7 sous. Elle a raté un putt de 12 pieds au 18 et a terminé la journée un coup en arrière.

L’amatrice du lycée du New Jersey, Megha Ganne, a réussi un 72 et était à égalité au troisième rang à 3 sous avec le champion 2019 Jeongueun Lee6 de Corée du Sud.

La Chinoise Shanshan Feng a terminé cinquième à moins de 2, la Japonaise Nasa Hataoka et l’Américaine Megan Khang étant les seules autres joueuses sous la normale à 1 de moins.

La Canadienne Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, s’est considérablement améliorée sur le 78 de vendredi avec une fiche de 2 sous 69 avant la ronde finale. Henderson, qui a réussi quatre birdies samedi, est à égalité au 12e rang, neuf coups derrière Thompson.

Saso, qui n’a jamais terminé mieux que sixième dans une épreuve du circuit de la LPGA, jouera dans le groupe final dimanche avec une chance de rejoindre Inbee Park en Corée du Sud en tant que seuls adolescents à remporter ce tournoi. Park l’a fait à 19 ans, 11 mois et 17 jours en 2008, ce qui sera l’âge exact de Saso dimanche.

Ganne, 17 ans, était l’une des favorites de la foule sur le parcours et a gardé son sang-froid tôt avec quelques arrêts de par et des birdies aux cinquième et neuvième trous pour se rapprocher de l’avance à 5 sous. Des bogeys consécutifs pour commencer les neuf derniers l’ont renversée dans le classement avant qu’elle ne se stabilise avec sept pars consécutifs pour terminer la journée.

« C’était vraiment un travail mental là-bas et je n’ai jamais eu à jouer à partir de tels mensonges et situations trou après trou et je pense toujours que j’allais le refaire au trou suivant », a-t-elle déclaré. « C’était donc beaucoup, mais je suis confiant dans la façon dont je joue. »

Lee6 est passée à 6 sous avec un birdie au n°4 mais est tombée quand elle a frappé son coup de départ dans le rough profond au n°5 et s’est retrouvée avec un double bogey.



#Lexi #Thompson #utilise #une #manche #sans #faute #pour #prendre #tête #lUS #Womens #Open

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *