Les sliders canadiens fatigués de la route craignent que le manque de courses à domicile n’entraîne des conséquences olympiques

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 42 Second

Les bobeurs et les athlètes de skeleton d’Amérique du Nord pourraient parcourir beaucoup de kilomètres au cours de l’année olympique imminente, sans aucune course à proximité pour les aider.

La Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton a publié jeudi son calendrier provisoire de la Coupe du monde pour la saison prochaine, sans aucune course aux États-Unis ou au Canada. Cela pourrait être un énorme désavantage pour les sliders américains et canadiens, qui devront peut-être passer trois mois ou plus en Europe et en Asie avant les Jeux olympiques de Pékin en février prochain.

La bobeuse canadienne Alysia Rissling a tweeté: « Cela ne peut pas être vrai … pas de courses de Coupe du monde nord-américaines et seulement une semaine pour Noël?!? Donc, fondamentalement, les Nord-Américains seront sur la route pendant 4 mois consécutifs (ENCORE) !!! »

Il semblerait que oui, même si rien n’est finalisé – et il y a encore une certaine incertitude sur le moment et le lieu du début de la saison de la Coupe du monde.

Le plan de l’IBSF est que la première Coupe du monde ait lieu le week-end du 19 au 21 novembre et de nombreux curseurs s’attendaient à ce que ce soit sur la nouvelle piste de Pékin construite pour les Jeux olympiques de l’année prochaine, bien que le circuit de luge de la Coupe du monde y concourra ce week-end. Il devra y avoir, au minimum, une semaine d’entraînement en Chine à un moment donné avant les Jeux olympiques, car la plupart des sliders du monde n’ont même pas vu la piste.

Pour l’instant, il n’y a que sept Coupes du monde IBSF confirmées, dont quatre en Allemagne, une en Lettonie, une en Suisse et une en Autriche.

Cela suggérerait qu’il y a une chance qu’un huitième soit ajouté à la fin du calendrier, sans aucune Coupe du monde actuellement prévue après la finale du 16 janvier à Saint-Moritz, en Suisse. Les Jeux olympiques commencent le 4 février.

Le calendrier provisoire de l’IBSF prévoit des courses à Innsbruck, en Autriche, du 26 au 28 novembre; Konigssee, Allemagne du 3 au 5 décembre; Winterberg, Allemagne du 10 au 12 décembre; Altenberg, Allemagne du 17 au 19 décembre; Sigulda, Lettonie 31 décembre-janvier. 2; retour à Winterberg du 7 au 9 janvier; puis St. Moritz du 14 au 16 janvier.

Le programme de Luge, publié le mois dernier, comprend deux étapes nord-américaines: les Coupes du monde sont prévues à Whistler, au Canada, du 27 au 28 novembre et à Lake Placid, à New York, du 4 au 5 décembre.

Il n’y a pas eu de Coupe du monde en Amérique du Nord la saison dernière en raison de la pandémie de coronavirus et des préoccupations concernant les voyages internationaux. Lake Placid devait être l’hôte des championnats du monde de bobsleigh et de skeleton, et Whistler devait être l’hôte des championnats du monde de luge. Les deux ont été transférés en Europe.



#Les #sliders #canadiens #fatigués #route #craignent #manque #courses #domicile #nentraîne #des #conséquences #olympiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *