Les Sabres utilisent une victoire catégorique sur les Flyers pour remporter une séquence de 18 matchs sans victoire

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 44 Second

L’embarras pour Brandon Montour et les Sabres de Buffalo s’est transformé en soulagement mercredi soir.

Les Sabres ont mis fin à leur dérapage de 18 matchs – le plus long de la LNH en 17 ans – avec une victoire éclatante de 6-1 contre les Flyers de Philadelphie. Plutôt que de gaspiller une avance de 3-0 en troisième période, comme il l’a fait lors d’une défaite de 4-3 en prolongation contre les Flyers lundi, Buffalo l’a mis de côté en marquant les quatre derniers buts.

Montour a couronné la montée en marquant des buts en désavantage numérique à 37 secondes d’intervalle, le premier dans un filet vide.

«C’était une période difficile. Vous ne voulez jamais perdre, surtout la séquence que nous avons eue là-bas. Tout le monde en parlait», a déclaré le défenseur. «Ce soir, heureusement, nous avons tous joué ensemble et avons remporté la victoire. C’était bon pour tout le monde.

Il s’agissait de la première victoire de Buffalo depuis une victoire de 4-1 au New Jersey le 23 février et a mis fin à une séquence de 0-15-3. La récession était à égalité pour le 14e rang de la ligue, et le pire depuis que les Penguins de Pittsburgh ont eu une séquence de 0-17-1 pendant la saison 2003-04.

Les Sabres ont également cassé un dérapage à domicile de 0-9-2, un de moins égaler un record de franchise établi au cours de la saison 1990-91. Buffalo n’a gagné que pour la troisième fois à domicile, et le premier depuis une victoire de 4-3 en fusillade contre les Devils le 30 janvier.

Linus Ullmark a arrêté 31 tirs et a été accueilli par une longue file de Sabres, dirigée par Rasmus Dahlin, après que le dernier klaxon ait retenti dans une arène sans fans. Steven Fogarty a marqué son premier but en carrière et ajouté une passe.

La victoire était la première sous l’entraîneur par intérim Don Granato, qui a succédé après que Ralph Krueger a été congédié le 17 mars au cours d’une saison calamiteuse susceptible de se terminer avec Buffalo prolongeant sa sécheresse en séries éliminatoires à un record de la LNH 10e année consécutive.

« Il ne fait aucun doute qu’il était important de mettre la séquence derrière [us] pour que tout le monde puisse passer à autre chose. Mais nous devions absolument le bloquer « , a déclaré Granato. » Ils se sont rapprochés au lieu de se séparer, et cela a montré qu’ils ont appris. « 

Sam Reinhart et Curtis Lazar de Buffalo ont marqué 2:27 dans la période d’ouverture. Après qu’Ivan Provorov de Philadelphie a marqué 3:50 dans la deuxième période, Buffalo a répondu en clôturant la période avec des buts de Fogarty et Casey Mittelstadt.

Le but de Mittelstadt, un softie qui a battu Brian Elliott dans les jambes, a chassé le gardien des Flyers après avoir accordé quatre buts sur 16 tirs.

REGARDER | 9 blessures de hockey dignes de mention … en 90 secondes:

Après avoir plié la jambe d’Aaron Ekblad d’une manière qui n’était pas censée le faire, Rob Pizzo se penche sur 9 autres blessures horribles. 2:16

Après avoir remporté des victoires consécutives pour la première fois en un mois, les incohérences des Flyers se sont de nouveau manifestées en chutant à 6-10-1 lors de leurs 17 dernières années.

«Quoi qu’il en soit, nous devons tourner la page», a déclaré Sean Couturier, en se tournant vers le prochain adversaire des Flyers. « De toute évidence, c’est une défaite embarrassante, mais nous avons un gros match contre les Islanders. Nous devons nous assurer que nous sommes prêts à obtenir les deux points. »

Elliott, qui a arrêté 29 tirs lundi et a blanchi Buffalo à deux reprises déjà cette saison, a chuté à 17-3-2 pour sa carrière contre les Sabres.

Avec Carter Hart relégué à l’entraînement uniquement pour voir si le partant de troisième année peut se débarrasser d’un funk de la saison, Alex Lyon a terminé le match pour les Flyers lors de sa première apparition de la saison. Il a effectué neuf arrêts sur 10 tirs.

Les sabres tiennent enfin la tête

Buffalo sortait de matchs consécutifs au cours desquels il a fait sauter les pistes dans une tentative ratée de mettre fin à la sécheresse. Samedi à Boston, les Sabres ont perdu deux buts d’un but dans une défaite de 3-2 contre les Bruins. Puis vint l’effondrement de lundi, dans lequel Couturier a égalisé le match avec 1:29 à jouer, et Provorov l’a scellé 42 secondes en prolongation.

Cette fois, les Sabres ont fait leur bâton de tête, même après que le tir de Provorov depuis le point gauche se soit incliné au large de Montour, ou tout en étant devancé 11-0 pendant les neuf premières minutes de la seconde.

Fogarty a marqué sur le deuxième tir de Buffalo après avoir été installé seul devant à 9:42.

Après ce qui s’est passé lundi, Montour a reconnu avoir attendu jusqu’à ce que le klaxon final retentisse juste pour être sûr.

« Vous avez évidemment cela dans le fond de votre esprit, mais ce jeu [Monday] était fini. Il faut le laver « , a déclaré Montour. » Mais c’était bien d’entendre le zéro là-bas et c’était bon de gagner. « 

Montour a établi un record parmi les défenseurs de la LNH en marquant les buts consécutifs les plus rapides en désavantage numérique. La durée de 37 secondes se classe 12e au classement général.



#Les #Sabres #utilisent #une #victoire #catégorique #sur #les #Flyers #pour #remporter #une #séquence #matchs #sans #victoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *